DIVERTISSEMENT
24/04/2018 20:14 EDT | Actualisé 24/04/2018 20:14 EDT

Mural 2018: une 6e édition aux couleurs américano-hispaniques

Le talentueux Américain Michael Reeder fera partie de la manifestation.

Mural

Une vingtaine d'artistes muralistes de renommée internationale se retrouveront au menu du prochain festival Mural. Du 6 au 17 juin, des personnalités en provenance des États-Unis, du Mexique et de l'Espagne donneront des accents américano-hispaniques à cette 6e édition.

Déjà annoncé en mars dernier, le talentueux Américain Michael Reeder fera partie de la manifestation. Pour le rendez-vous La forêt enchantée de Mural, Kate Raudenbush, artiste multidisciplinaire new-yorkais étonnant invité à proposer une installation sculpturale lumineuse installée dans le parc du Portugal.

Organisé sur le boulevard Saint-Laurent, entre les avenues Sherbrooke et Mont-Royal, l'événement piétonnier sera l'épicentre des créations street art telle une œuvre permanente conçue par le duo Cyrcle de Los Angeles et à découvrir au siège social de Lune Rouge, la nouvelle compagnie de Guy Laliberté.

D'autres gros noms à signaler comme Tristan Eaton, Smithe, Drew Merritt, Poni, Cryptik, Saner ou Demsky. En ce qui concerne les artistes canadiens et québécois, on ne manquera pas d'aller voir les peintures de Sandra Chevrier, WhatIsAdam, STARE , Cyrielle Tremblay, Waxhead, Le Monstr, LSNR et Jeremy Shantz.

En plus d'un volet musical, dont les détails seront dévoilés prochainement, le festival proposera plusieurs visites guidées des parcours de murales et une exposition rassemblant les drapeaux et bannières à saveur sociale et révolutionnaire de l'Espagnol Ricardo Cavolo.

muralfestival.com