POLITIQUE
24/04/2018 13:31 EDT | Actualisé 24/04/2018 13:31 EDT

Au tour des conservateurs de dénoncer l'afflux de migrants irréguliers

Le parti accuse le gouvernement de dépenser des millions de dollars pour «des solutions provisoires».

La Presse canadienne
Pierre Paul-Hus

Le Parti conservateur demande au gouvernement fédéral de mettre fin à l'entrée de demandeurs d'asile irréguliers au pays. Il a déposé une motion qui sera débattue à la Chambre des communes mardi.

Les porte-parole en matière de sécurité publique, Pierre Paul-Hus, et d'immigration, Michelle Rempel, accusent le gouvernement de dépenser des millions de dollars pour «des solutions provisoires».

Ils lui demandent de présenter un plan d'ici le 11 mai pour arrêter l'afflux des demandeurs d'asile et traiter adéquatement les demandes déjà déposées.

Le Québec a indiqué la semaine dernière qu'il avait atteint la limite de sa capacité d'accueil et qu'il n'accueillerait plus l'excédent à compter du 24 avril dans ses centres d'hébergement temporaire à Montréal.

Les projections du ministère québécois de l'Immigration laissent entrevoir pour l'été prochain, en période de pointe, un rythme de 400 passages irréguliers par jour, soit près du double des 250 quotidiens de l'an dernier.

Le gouvernement fédéral a depuis décidé d'allouer 74 millions $ pour accélérer le traitement des demandes d'asile par la Commission de l'immigration et du statut de réfugié. Il a également accepté d'étudier la demande de remboursement du Québec pour la prise en charge des demandeurs d'asile en 2017 et mettra en place un processus de triage à la frontière pour alléger le fardeau de la province.