NOUVELLES
23/04/2018 08:30 EDT | Actualisé 23/04/2018 08:31 EDT

Crimes de guerre en ex-Yougoslavie: Radovan Karadzic fait appel de sa condamnation

Il a été condamné en mars 2016 pour génocide et crimes contre l'humanité.

Yves Herman / Reuters

L'ancien chef politique des Serbes bosniaques, Radovan Karadzic, a soutenu lundi devant un tribunal d'appel des Nations unies (ONU) que sa condamnation à 40 ans de détention pour son rôle dans la guerre en ancienne Yougoslavie devrait être renversée.

Radovan Karadzic a été condamné en mars 2016 par le Tribunal pénal international pour l'ex-Yougoslavie (TPIY) pour génocide et crimes contre l'humanité lors du massacre de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, qui a fait 8000 morts parmi la communauté musulmane en 1995.

M. Karadzic, qui aura 73 ans dans moins de deux mois, affirme que plusieurs erreurs juridiques ont été commises lors de son procès et qu'il devrait être jugé de nouveau.

Les audiences d'appel de l'ancien chef des Serbes de Bosnie devant le Mécanisme pour les Tribunaux pénaux internationaux de l'ONU doivent durer deux jours.

Les procureurs du TPIY font aussi appel de la sentence, soutenant que Radovan Karadzic aurait dû être trouvé coupable deux fois pour génocide et condamné à l'emprisonnement à perpétuité.

À voir aussi: