NOUVELLES
23/04/2018 12:13 EDT | Actualisé 23/04/2018 12:13 EDT

La lutte contre la pollution de l'air permettra à la Chine d'économiser plus de 300 milliards $

La Chine pourrait également éviter d'ici à 2030 quelque 94 000 décès prématurés liés à la pollution atmosphérique.

Les économies de santé publique que réalisera la Chine si elle applique sa politique climatique dépasseront de loin le coût des mesures anti-pollution de l'air, grâce à la baisse de la mortalité, selon une étude publiée lundi.

Une réduction annuelle de 4% des émissions de dioxyde de carbone (CO2) dans le pays permettrait d'économiser 339 milliards de dollars (276 milliards d'euros) en frais de santé d'ici 2030, prédit dans un rapport le Massachusetts Institute of Technology (MIT), prestigieuse université américaine.

Ce montant serait environ quatre fois supérieur aux dépenses consenties par Pékin pour mettre en oeuvre sa politique de réduction des rejets de CO2, d'après cette étude publiée par la revue Nature Climate Change.

La Chine est le principal émetteur de gaz à effet de serre dans le monde, une situation qui s'explique par le recours encore accru au charbon pour la production d'électricité et le chauffage dans le pays asiatique.

En brûlant, il libère une grande quantité de dioxyde de carbone, et un épais brouillard gris de pollution enveloppe régulièrement les villes chinoises. Riche en particules, ce nuage toxique peut générer cancers, asthme, allergies et maladies respiratoires ou cardio-vasculaires.

Avec l'amélioration de la qualité de l'air entraînée par sa politique climatique, la Chine pourrait également éviter d'ici à 2030 quelque 94 000 décès prématurés liés à la pollution atmosphérique, selon l'étude du MIT.

Pékin s'est plusieurs fois fermement engagé à respecter l'accord de Paris sur le climat, malgré le retrait annoncé des Etats-Unis. Conclu par 195 pays fin 2015, il vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre et à contenir le réchauffement planétaire au-dessous de deux degrés Celsius.

Galerie photo
Les plages de Bali envahies par les déchets
Voyez les images