NOUVELLES
22/04/2018 14:51 EDT | Actualisé 22/04/2018 17:54 EDT

Le libéral Francis Drouin fait état d'une allégation d'agression sexuelle contre lui au congrès

Il affirme qu'aucune accusation n'a été déposée contre lui.

Le député libéral fédéral Francis Drouin affirme qu'une plainte a été formulée contre lui à la suite d'un incident survenu en marge du congrès du parti à Halifax en fin de semaine, et dit collaborer entièrement à l'enquête.

Âgé de 34 ans, le député Glengarry-Prescott-Russell, dans l'est de l'Ontario, a été décrit plus tôt cette année comme une étoile montante au Parti libéral ayant une poigne solide dans le dossier de l'agriculture et étant le plus en vue parmi les simples députés.

Dans une déclaration par courriel aux députés libéraux fédéraux et à des membres du personnel, dimanche, M. Drouin dit vouloir aborder "des rumeurs à propos d'un incident" survenu à Halifax.

"Je veux confirmer qu'une plainte a été formulée, a dit le député. Je crois qu'il est important pour quiconque de se sentir à l'aise de confier son histoire et d'obtenir de l'aide. Même si aucune accusation n'a été portée contre moi, je coopère pleinement et entièrement à l'enquête."

Une source libérale qui ne veut pas être identifiée a mentionné que M. Drouin racontait samedi à des congressistes qu'une femme l'avait accusé d'attouchements. Les faits seraient survenus à l'arrière d'un bar du centre-ville de Halifax.

"Il était ébranlé", a confié cette source. Celle-ci a ajouté que le député avait nié les faits reprochés.

La police de Halifax mène une enquête sur une agression sexuelle survenue vers 2 h, dans la nuit de vendredi à samedi. Elle refuse de préciser ou même de confirmer si M. Drouin ou quiconque ayant participé au congrès libéral, est impliqué.

Un porte-parole de la police, dit ne pas être au courant si d'autres allégations concernant des délits survenus en marge du congrès ont été portées.

"Il y a une enquête en cours. Nous ne pouvons pas donner plus de renseignements à ce sujet", a déclaré le sergent Brian Palmeter.

La nouvelle fait surface un jour après que le Parti libéral eut tenu un séminaire d'une heure au congrès sur le mouvement #moiaussi et la création d'un environnement de travail sûr.

Un porte-parole du bureau du premier ministre Justin Trudeau a indiqué que toutes les questions devaient être adressées au whip Pablo Rodriguez, qui n'a pas encore répondu à une demande pour commenter cette affaire.