NOUVELLES
22/04/2018 10:15 EDT | Actualisé 22/04/2018 16:39 EDT

Déclarations de revenus: plus qu'une semaine avant de s'exposer à des pénalités

Les retardataires s'exposent à payer des intérêts et des pénalités sur tout solde dû.

Jewelsy via Getty Images

Il ne reste plus qu'une semaine aux contribuables canadiens et québécois pour faire parvenir leurs déclarations de revenus.

Les déclarations doivent être transmises au plus tard le 30 avril.

Les retardataires s'exposent à payer des intérêts et des pénalités sur tout solde dû.

Le respect de la date limite permet également d'éviter toute interruption du versement des paiements de prestations et de crédits, comme l'allocation canadienne pour enfants et le crédit pour la TPS.

Si un contribuable ne peut payer un solde dû, l'Agence du revenu du Canada et Revenu Québec recommandent d'envoyer quand même sa déclaration avant la date d'échéance pour éviter de payer la pénalité pour production tardive.

Une entente de paiement pourra par la suite être conclue, en établissant un calendrier de versements moins élevés pendant une période déterminée, jusqu'à ce que le solde soit payé en totalité. Des intérêts seront toutefois ajoutés.