NOUVELLES
21/04/2018 10:23 EDT | Actualisé 21/04/2018 10:23 EDT

Peine capitale pour les agressions sur des enfants âgés de moins de 12 ans en Inde

Les crimes violents contre les femmes continuent d'augmenter en Inde.

Anuwar Hazarika / Reuters

Le gouvernement indien a recommandé, samedi, d'imposer la peine capitale aux individus reconnus coupables d'avoir violé des enfants âgés de moins de 12 ans dans un effort pour remédier à la hausse des crimes violents contre les femmes.

L'ordonnance a obtenu le feu vert du cabinet du premier ministre Narendra Modi et a été envoyée au bureau du président pour approbation, a rapporté l'agence Press Trust of India.

Pour que l'ordonnance devienne loi, elle devra recevoir l'aval du Parlement au cours des six prochains moins. Entre-temps, elle pourra toutefois être appliquée.

Cette décision a été annoncée dans la foulée du tollé causé par le viol et le meurtre d'une fillette de huit ans dans l'État du Jammu-et-Cachemire, le viol présumé d'une autre fillette par un membre du parti au pouvoir dans l'État de l'Uttar Pradesh ainsi que par plusieurs autres cas d'agressions sexuelles contre des filles survenus un peu partout à travers le pays.

Les crimes violents contre les femmes continuent d'augmenter en Inde, et ce, en dépit des lois plus sévères adoptées en 2013 à la suite des importantes manifestations provoquées par le viol collectif d'une jeune femme à New Delhi l'année précédente.