POLITIQUE
19/04/2018 14:30 EDT | Actualisé 19/04/2018 14:33 EDT

L'ex-procureure Sonia LeBel sera candidate de la CAQ dans Champlain

La circonscription de Champlain est actuellement représentée par le libéral Pierre-Michel Auger.

La Presse canadienne

QUÉBEC — La Coalition avenir Québec (CAQ) mise sur l'avocate bien connue Sonia LeBel pour ravir la circonscription de Champlain au Parti libéral du Québec (PLQ) lors du scrutin du 1er octobre.

La candidature de l'ex-procureure en chef de la commission Charbonneau dans cette circonscription de la Mauricie, qui faisait l'objet de rumeurs persistantes depuis des mois, a pu être confirmée jeudi à La Presse canadienne de source sûre.

L'annonce officielle sera faite la semaine prochaine, vraisemblablement le dimanche 29 avril, en présence du chef du parti François Legault.

La lutte à la corruption est une constante pour M. Legault. En 2012, il était fier d'annoncer que l'ex-policier Jacques Duchesneau, ancien directeur de l'Unité anticollusion du ministère des Transports, ferait partie de son équipe, avec le mandat de faire de l'intégrité gouvernementale un enjeu majeur de la campagne électorale.

Cette fois, ce sera Sonia LeBel qui devra remplir ce mandat de lutter contre toute forme de corruption.

L'avocate a joint la CAQ en février 2017, pour occuper la fonction de directrice adjointe du cabinet du chef, avec pour mandat spécifique de défendre les dossiers reliés à l'intégrité et à la lutte anticorruption.

Plusieurs sondages récents indiquent que la CAQ est en position de faire des gains en Mauricie, une région traditionnellement plus proche des libéraux.

«Pas l'air sympathique du tout»

La ministre responsable de la Mauricie et députée de Laviolette, Julie Boulet, n'a pas tardé à réagir pour égratigner la future candidate caquiste, lors d'une brève mêlée de presse.

«Elle n'a pas l'air sympathique du tout», a jugé Mme Boulet, qui a dû répondre aux questions parfois corsées de la procureure quand elle avait été appelée à témoigner à la Commission Charbonneau en 2014.

Selon Mme Boulet, Mme LeBel pourrait être mal accueillie dans la région, étant perçue comme une candidate «parachutée».

La circonscription est actuellement représentée par le libéral Pierre-Michel Auger, un ancien adéquiste qui a l'intention de garder la circonscription dans le giron libéral. Il a déjà passé le test de l'investiture en janvier.

Il s'était fait élire en 2007 sous la bannière adéquiste, avant de passer dans le camp libéral et de se présenter pour le PLQ en 2008. Il avait été défait par le Parti québécois. Il s'était présenté à nouveau sous la bannière libérale en 2014, cette fois avec succès. La CAQ avait quand même récolté 30 pour cent du vote.

La région de la Mauricie a été une des plus touchées par la révision de la carte électorale, qui s'est soldée par la perte d'une circonscription, Saint-Maurice. Le territoire de la circonscription de Champlain s'en trouve considérablement agrandi.

Pour gagner le coeur des électeurs de Champlain, Mme LeBel fera valoir qu'elle a de la famille en Mauricie et qu'elle connaît bien cette région.

📣 NOUVEAUTÉ
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?
Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!

Aussi sur le HuffPost Québec:

Les députés provinciaux qui quittent la vie politique en 2018