POLITIQUE
19/04/2018 14:52 EDT | Actualisé 19/04/2018 14:53 EDT

Le REM, la «pire atteinte à l'indépendance de la Caisse», selon l'opposition

Nicolas Marceau dénonce de l'ingérence politique dans le choix du tracé.

POOL New / Reuters

Le projet de Réseau express métropolitain (REM) est «la pire atteinte à l'indépendance» de la Caisse de dépôt de son histoire, selon l'opposition officielle.

Le porte-parole en finances de l'opposition péquiste, Nicolas Marceau, a lancé un message, jeudi en conférence de presse, au président de la Caisse de dépôt, Michael Sabia, pour pouvoir l'entendre sur cet enjeu.

Selon M. Marceau, M. Sabia a vu passer sous ses yeux un cas d'ingérence politique dans le choix du tracé du REM.

Le Parti québécois dénonce notamment l'extension d'une antenne du réseau de train du REM dans l'ouest de l'île de Montréal, dans des circonscriptions libérales, où l'achalandage ne le justifie pourtant pas, selon les données de l'opposition.

Voir aussi:

Galerie photo Réseau express métropolitain Voyez les images