NOUVELLES
19/04/2018 18:44 EDT | Actualisé 19/04/2018 21:01 EDT

Hydro-Québec prépare des batteries plus légères pour les autos électriques

D'autres innovations sont à prévoir.

Roberto Machado Noa via Getty Images

Hydro-Québec prépare une génération de batteries plus légères pour les véhicules électriques.

Le président de la société d'État, Éric Martel, y a fait allusion jeudi en fin de journée en commission parlementaire à Québec.

Le centre d'excellence d'Hydro-Québec à Varennes planche actuellement sur des matériaux de batteries qui les allégeraient, a expliqué M. Martel.

"On fait des découvertes qui pourraient amener les véhicules à avoir des batteries beaucoup plus légères, ce qui leur permettrait d'avoir beaucoup plus d'autonomie", a-t-il déclaré au cours de l'étude des crédits du ministère des Ressources naturelles, dans le volet consacré à Hydro-Québec.

Il s'agit d'un enjeu clé de l'industrie automobile actuellement: prolonger l'autonomie des batteries des véhicules cent pour cent électriques, qui est encore en général inférieure à celle des véhicules à essence.

À ses côtés, le ministre des Ressources naturelles, Pierre Moreau, qui est responsable d'Hydro-Québec, a expliqué que d'autres innovations sont à prévoir. Un véhicule électrique à l'état de recharge, branché au domicile, pourrait alors plutôt un jour fournir grâce à ses batteries le courant à un foyer lorsqu'il y a une panne d'électricité.

"Le véhicule pourra suppléer à un défaut du réseau ou une panne du réseau en alimentant la résidence où il est garé", a-t-il affirmé, en indiquant que l'enjeu est maintenant plus large que l'électrification des transports.