DIVERTISSEMENT
18/04/2018 11:09 EDT | Actualisé 18/04/2018 11:12 EDT

Une saveur japonaise au prochain Festival Orford Musique

Tout un volet sera consacré à l’art et à la cuisine nippones!

Piano and piano keyboard
Getty Images/iStockphoto
Piano and piano keyboard

L'édition 2018 du Festival Orford Musique déroulera son tapis rouge au Japon avec un volet consacré à l'art et à la cuisine nippones. Du 6 juillet au 11 août, la manifestation de l'Estrie proposera également plusieurs rendez-vous de musique classique et des concerts gratuits.

«Je suis heureux de vous dévoiler ma programmation et impatient de vous faire découvrir ou redécouvrir des musiciens de grand talent, et de vous faire vivre une expérience immersive avec nos événements artistiques et gastronomiques empreints d'une touche japonaise», a déclaré M. Wonny Song, directeur général et artistique du festival, par voie de communiqué.

En ouverture, le répertoire baroque de Vivaldi interprété par les 15 musiciens des Violons du Roy. Suivront les œuvres de Bach, Brahms ou Liszt. Le violoniste Andrew Wan, membre du Nouveau Quatuor Orford et violon solo à l'Orchestre symphonique de Montréal, ainsi que le pianiste Charles Richard-Hamelin présenteront des sonates de Beethoven. Ils joueront aussi Distance de fée du Japonais Tōru Takemitsu.

La série Musique de chambre accueillera les rythmes du Vienna Piano Trio. Il sera suivi de la soprano Nathalie Paulin, du ténor Benjamin Butterfield et du pianiste Francis Perron, pour un spectacle mettant à l'honneur les partitions du compositeur français Emmanuel Chabrier.

Au piano, un certain nombre de personnalités, notamment Christian Blackshaw, de retour au festival pour un concert que l'on nous promet à la fois romantique et poétique. Ajoutons les présences de musiciens de renommée internationale comme Serhiy Salov et Sara Davis Buechner, accompagnée sur scène de l'artiste mime Yayoi Hirano.

À voir également :