Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Saint-Jérôme: la police recherche d'autres victimes du massothérapeute Jean-François Morrison

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec a pris le dossier en charge.

La Sûreté du Québec croit que le massothérapeute Jean-François Morrison a pu faire d'autres victimes qui ne se sont pas encore manifestées.

L'homme de 37 ans aurait procédé à des attouchements sexuels sur ses clientes lors de séances de massage à Saint-Jérôme.

Plus d'une trentaine de victimes présumées se sont manifestées jusqu'à maintenant.

Jean-François Morrison a comparu au palais de justice de Saint-Jérôme, lundi, pour faire face à trois chefs d'accusation d'agressions sexuelles. Il a été libéré en attente de son procès.

L'enquête est désormais sous la gouverne de la structure de gestion des enquêtes sur les crimes en série, une initiative coordonnée par la Sûreté du Québec.

La Sûreté du Québec rappelle que le public peut transmettre des informations de façon confidentielle à la Centrale de l'information criminelle de la SQ au 1 800 659-4264.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.