NOUVELLES
17/04/2018 17:28 EDT | Actualisé 17/04/2018 17:28 EDT

Opioïdes: une association met au point deux outils pour aider les pharmaciens

L'association précise que les outils ont été conçus pour aider le pharmacien, et non se «substituer à son jugement». 

Getty Images/iStockphoto

Une association a conçu deux nouveaux outils pour aider les pharmaciens à traiter les patients qui se font prescrire des opioïdes et ainsi éviter que ceux-ci développent une dépendance à ces médicaments utilisés pour soigner la douleur.

L'Association des bannières et des chaînes de pharmacies du Québec (ABCPQ) propose deux nouvelles applications au pharmacien.

D'abord, un algorithme d'aide à la décision a été créé. Il permettra au pharmacien de mener une «évaluation exhaustive de chaque patient».

L'ABCPQ a aussi mis au point un formulaire de consentement éclairé qui servira à «faciliter des discussions parfaitement transparentes entre le pharmacien et son patient afin de favoriser un traitement optimal de la douleur tout en gérant les risques».

Ces outils ont été réalisés en collaboration avec une pharmacienne spécialiste des dépendances, Félice Saulnier, et un pharmacien en traitement de la douleur, Philippe De Grandpré.

L'association précise que les outils ont été conçus pour aider le pharmacien, et non se «substituer à son jugement».

«L'algorithme et le formulaire de consentement se veulent des mesures de prévention additionnelles et complémentaires aux pratiques régies par l'Ordre des pharmaciens, afin d'agir ensemble en amont dans la lutte contre la dépendance et les surdoses d'opioïdes», a déclaré Denis M. Roy, président de l'ABCPQ, dans un communiqué.