NOUVELLES
17/04/2018 20:15 EDT | Actualisé 17/04/2018 20:15 EDT

Les funérailles de quatre joueurs des Boncos ont eu lieu à Edmonton

Des centaines de personnes étaient présentes.

THE CANADIAN PRESS/Jonathan Hayward

Des centaines de personnes sont allées faire leurs adieux à quatre joueurs des Broncos de Humboldt, mardi, à l'occasion de leurs funérailles qui se déroulaient à Edmonton.

Jaxon Joseph, Parker Tobin, Logan Hunter et Stephen Wack, qui étaient tous originaires de l'Alberta, font partie des 16 victimes de l'accident d'autocar survenu le 6 avril.

Les membres de l'équipe de hockey junior de la Saskatchewan se dirigeaient vers un match de séries éliminatoires lorsque leur autocar a percuté un semi-remorque dans un secteur rural de la Saskatchewan.

Dix cérémonies funéraires ont déjà eu lieu dans d'autres communautés en Saskatchewan et en Alberta.

Des centaines de personnes se sont rendues mardi près de la mythique statue de Wayne Gretzky, qui trône devant l'aréna Rogers Place.

Des voitures de police ont escorté le cortège funèbre qui se dirigeait vers l'aréna dans le centre-ville bondé.

L'aréna Rogers Place abrite la patinoire des Oilers d'Edmonton.

Le père de Jaxon Joseph, Chris, était auparavant défenseur dans la Ligue nationale de hockey. Il a notamment joué pour les Oilers.

«Jaxon a passé sa vie a faire ce qu'il aimait, en jouant au hockey», était-il écrit dans la notice nécrologique du jeune homme de 20 ans.

Parker Tobin, âgé de 18 ans, était à sa première saison avec les Broncos après avoir été échangé par les Saints de Spruce Grove, en Alberta.

«Lorsque les fleurs se faneront et que les rubans se décoloreront, nous nous souviendrons toujours de son incroyable sens de l'humour et de son désir de rendre les gens heureux», est-il écrit dans sa notice.

Logan Hunter, aussi âgé de 18 ans, aimait également faire des blagues et taquiner ses soeurs. «Tout le monde se souviendra de son grand sourire et son petit sourire narquois.»

Stephen Wack était quant à lui passionné par la vidéo et il apparaissait chaque année sur le tableau d'honneur de son école secondaire.

«C'était un être humain compatissant, qui n'oubliait jamais les opprimés», était-il écrit dans la notice du jeune homme de 21 ans.

Treize autres personnes ont été blessées dans l'accident et plusieurs d'entre elles sont toujours à l'hôpital.

VOIR AUSSI: