BIEN-ÊTRE
17/04/2018 14:11 EDT | Actualisé 17/04/2018 14:47 EDT

Avez-vous mal choisi votre oreiller?

Et si c'était lui le responsable de vos insomnies...

Getty Images/EyeEm

Le trouble du sommeil est probablement le fléau de la décennie, sinon du siècle. Tout le monde en parle, s'en préoccupe, tente de l'améliorer par tous les moyens. C'est pour ça que lorsque vient le temps de choisir un oreiller, on devient tous un peu fébriles. Est-ce LE bon ou cultivera-t-il nos courbatures et poches sous les yeux ad vitam æternam?

«Il n'y a pas de bon ou de mauvais oreiller [NDLR : pour la santé], mais il y a certains points à prendre en considération. Chaque individu est fait différemment, et le confort est propre à chacun», résument l'ostéopathe Jonathan Berthomé et la finissante en ostéopathie Florence Masson de Cabinet d'ostéo.

La plupart des experts s'entendent pour dire qu'il faut surtout s'attarder sur l'épaisseur de son oreiller selon sa morphologie pour assurer une santé optimale, c'est-à-dire une bonne circulation, une bonne posture, et une bonne santé articulaire. Il faut donc prendre en compte la largeur des épaules, la longueur du cou, le placement des bras pendant le dodo en plus de la position de sommeil favorite.

Quel type d'oreiller choisir si on dort...

Sur le dos : un oreiller suffisamment épais pour que le haut du dos et la colonne cervicale soient maintenus, ou autrement dit, que la nuque soit alignée aux hanches. Avec un oreiller trop mince, la tête a tendance à partir vers l'arrière, ce qui crée des tensions dans la région du cou.

En règle générale, quand on dort sur le dos, la position de la tête doit rester au neutre, c'est-à-dire que le regard doit se trouver vers le plafond et non vers le mur devant ou derrière. Il est alors suggéré d'avoir un oreiller plutôt ferme si on préfère cette position.

Sur le côté : un oreiller qui a l'épaisseur de la distance entre l'oreille et le moignon de l'épaule. Idéalement, il faut que la tête et le cou soient alignés aux hanches et aux pieds.

Un oreiller souple est conseillé pour épouser la forme de la tête.

YakobchukOlena via Getty Images

Sur le ventre : un oreiller le plus mince possible. Dormir sur le ventre est une position déconseillée par beaucoup d'experts en santé, car la courbure lombaire est majorée, ce qui augmente la pression au niveau du bas du dos. Pour respirer, la tête est automatiquement tournée sur le côté et plusieurs tensions cervicales peuvent naître de ça.

Si les habitudes sont difficiles à changer et qu'on est trop bien sur le ventre, l'oreiller doit être très mince. Il est même suggéré de dormir sans oreiller afin de maintenir au mieux l'axe.

Un coussin sous le ventre peut sinon être utile afin d'assurer un soutien lombaire.

Dans tous les sens : un oreiller passe-partout, c'est à dire, un oreiller de taille moyenne et plutôt ferme. Évidemment, il faut prioriser certains aspects selon le pourcentage de la nuit que vous dormez dans une position donnée. Si vous passez, par exemple, 50% de la nuit sur le côté, préférez un rembourrage plus souple.

Tous les conseils ci-dessus ont été fournis par Cabinet d'ostéo.

fongleon356 via Getty Images

Les experts préfèrent souvent la fermeté à la souplesse (sans négliger le confort) puisqu'un oreiller plus rigide s'amincit généralement moins rapidement, répondant ainsi plus longtemps à vos besoins initiaux en termes d'épaisseur.

Pour le reste, ce n'est qu'une question de confort. Que préférez-vous entre les deux catégories d'oreillers sur le marché : Le type «soutien» ou «confort»? Le premier (fait de mousse mémoire, latex ou perforée) aura tendance à être plus ferme, le second (fait de plumes, microgel, laine ou fibres synthétiques) plus moelleux.

Quand vient le temps de choisir le rembourrage, considérez ces aspects :

  • Le confort (on vient de vous le dire!)
  • Souffrez-vous d'allergies (causées par les plumes ou les acariens, par exemple)?
  • Avez-vous tendance à avoir chaud? Peut-être faudra-t-il opter pour une matière qui respire mieux ou qui n'emprisonne pas la chaleur.
  • Avez-vous des besoins particuliers? Une hanche blessée, des problèmes de cou... Faites-le savoir aux vendeurs d'oreillers.
  • Cette composante est-elle durable? «Le rembourrage des oreillers de soutien - en mousse entre autres - fait généralement en sorte qu'ils soient plus durables que celles de conforts», spécifie le directeur des ventes de Dormez-vous, Angelo Lanni.

Le primordial essai

krblokhin via Getty Images

Ne soyez surtout pas gênés d'essayer les oreillers en magasin avant de passer à la caisse, et faites-le plus particulièrement dans un matelas ressemblant au vôtre. «C'est l'erreur que la plupart des gens font. Ils mettent leur main et leur tête quelques secondes contre le plastique, debout dans une allée, pis boum, c'est fait. [...] Prenez le temps de vous coucher dans un matelas, la tête dans l'oreiller s'il le faut, et restez-y quelques minutes», conseille M. Lanni.

Durée de vie

Un oreiller de type «soutien» devrait durer de 3 à 5 ans puis celui de type «confort» de 6 mois à 3 ans, selon la qualité des composantes.

L'important est de vérifier que notre corps est dans une bonne posture selon notre position de sommeil. On préfère aussi les modèles lavables afin de le débarrasser des bactéries et allergènes et on ne sous-estime pas le pouvoir d'une housse protectrice. «Les gens achètent souvent l'oreiller en spécial et mettent une taie par-dessus, mais les peaux mortes de la tête vont affecter sa qualité, témoigne le spécialiste de Dormez-Vous. Un protège oreiller qui respire bien peut doubler la durée de vie d'un oreiller.»

Trois modèles d'oreillers testés et approuvés

- Casper : les oreillers Casper sont passe-partout. Elles permettent d'être confortable en dormant autant sur le côté, sur le ventre que le dos. Grâce à leur technologie à double épaisseur (un centre ferme et un contour plus moelleux), ils offrent un bon soutien et s'adaptent à votre position. Ils sont en plus lavables à la machine. 85$

- Bio Soy par Sunset Sleep Products : un oreiller idéal pour les personnes transpirant la nuit. Fait en mousse mémoire à partir de la fève de soya, il épouse la forme de la tête, est hypoallergène et surtout respire bien. C'est quasi froid! 98$

- Thermagel d'Obusforme : un oreiller pour les personnes qui dorment sur le dos. Fait en mousse viscoélastique et couvert d'une couche d'aquagel, elle est ferme et soutien donc la tête adéquatement prévenant les ronflement en plus de permettre la régularisation de la température. Les dormeurs polyvalents seront moins enchantés à cause du creux au centre de l'oreiller. 89,99$

VOIR AUSSI :

Galerie photoComment bien dormir Voyez les images