POLITIQUE
16/04/2018 11:18 EDT | Actualisé 16/04/2018 11:22 EDT

Gaétan Barrette dit qu’il accepterait de quitter le ministère de la Santé

On note!

La Presse canadienne/Jacques Boissinot

Le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, s'est dit prêt à délaisser son portefeuille actuel, voire à siéger comme simple député si le premier ministre lui le demandait, dans une entrevue accordée au 106,9 FM en Mauricie lundi matin.

«Est-ce qu'on vous a garanti le ministère de la Santé?» a demandé l'animatrice Catherine Gaudreault à M. Barrette, si un gouvernement libéral était réélu. «Non», a-t-il laissé tomber, en précisant qu'il était venu en politique pour ce ministère.

S'il convient que ça ne prend pas «nécessairement» un médecin pour piloter son ministère, il soutient que le futur ministre devrait avoir certaines connaissances dans le domaine.

📣 NOUVEAUTÉ
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?
Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe

«Québec 2018: les élections provinciales»!

«Sans entrer dans le détail, le fait de connaître le milieu fait en sorte que certaines décisions qui sont prises – qui ne sont peut-être pas les bonnes décisions – je les vois venir», a-t-il déclaré, sans préciser s'il parle de l'entente avec les médecins spécialistes.

Le ministre ajoute même qu'il serait prêt à siéger comme député d'arrière-ban, des propos qui ont surpris l'animatrice. «Vous avez un front de bœuf, vous accepteriez d'être dans la huitième rangée en arrière, dans le coin des fournaises?» a répliqué Mme Gaudreault.

«Je suis en politique pour [la santé], mais il y a d'autres secteurs qui sont intéressants quand même dans le gouvernement», a admis M. Barrette, en précisant qu'il n'a pas l'«orgueil» de s'accrocher à tout prix.

«Si j'avais cet orgueil-là, ça ferait longtemps que je serais parti, à la quantité de commentaires sympathiques que je reçois!»

Pour entendre l'extrait complet: