Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Un énorme pénis bleu divise à Stockholm

«La culture et l'art sont importants dans le développement d'environnements urbains intéressants.»

Un graffiti représentant un pénis bleu d'une hauteur de cinq étages peint sur un immeuble à Stockholm devra être retiré après de nombreuses plaintes des habitants des environs.

L'oeuvre, réalisée par l'artiste Carolina Falkholt, n'est restée en place qu'une semaine avant que les voisins commencent à se mobiliser. La compagnie propriétaire de l'immeuble, Atrium Ljungberg, a expliqué au journal local Aftonbladet qu'ils avaient reçu plusieurs plaintes.

«La culture et l'art sont importants dans le développement d'environnements urbains intéressants», a déclaré Camilla Klimt, directrice du marketing d'Atrium Ljungberg, à Aftonbladet, selon The Guardian. «Bien sûr, nous nous soucions de la liberté artistique. Mais en même temps, nous devons respecter les opinions des habitants.»

Klimt a ajouté qu'ils laisseraient le pénis en place pour une courte période de temps afin que les curieux puissent admirer l'oeuvre d'art avant qu'elle ne soit repeinte.

La compagnie n'avait pas été prévenue que Falkholt allait peindre un phallus sur l'un de ses bâtiments.

Le travail de Falkholt a déjà soulevé les passions. En décembre, sa peinture d'un pénis géant de couleur rouge sur un immeuble de Broome Street à New York avait attiré l'attention. Il avait été retiré trois jours plus tard.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost États-Unis a été traduit de l'anglais.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.