DIVERTISSEMENT
14/04/2018 11:01 EDT | Actualisé 14/04/2018 11:01 EDT

Le mythique bar à spectacles Le D'auteuil renaîtra à Québec

La formule sera la même qu'à l'époque.

Google Street view

Les nostalgiques de Québec ont de quoi se réjouir, tout comme les amateurs de spectacles indépendants dans la capitale nationale.

Le mythique bar-spectacles le D'Auteuil revivra dans les locaux laissés vacants par Le Cercle sur la rue Saint-Joseph, en Basse-Ville, indique Le Soleil.

C'est un trio d'actionnaires formé de Martin Tardif, André Gagné et Robert Hakim qui a décidé de se lancer dans cette aventure, rapporte Le Journal de Québec.

André Gagné était d'ailleurs le propriétaire du D'Auteuil, sur la rue du même nom dans le Vieux-Québec, jusqu'à sa vente en 1998. «Ça fait 20 ans que je prépare ce moment. C'était une longue pause. J'ai encore la pancarte de l'établissement et je vais l'installer», a raconté au Soleil M. Gagné.

Les investisseurs souhaitent faire passer la capacité de la salle de spectacle du Cercle de 400 à 500 ou même 600 places pour la nouvelle mouture du D'Auteuil, apprend-on dans le Journal de Québec.

André Gagné pense être en mesure de présenter de cinq à sept spectacles par semaine dans sa nouvelle salle, qui pourrait être rouverte au public en juin. Dans ses belles années, le D'Auteuil avait accueilli de gros noms comme Jean Leloup, Michel Pagliero, Vilains Pingouins, Sarah McLaughlin et Blue Rodeo.

Martin Tardif est connu dans la région pour avoir donné une seconde vie au bar le Quartier de lune, avec l'aide du chanteur Éric Lapointe. Quant à Robert Akim, il est davantage connu comme producteur de spectacles dans la région de Saguenay.

La partie restaurant du Cercle a pour sa part été rachetée par la chaîne Shaker qui prévoit également une ouverture en juin.