DIVERTISSEMENT
13/04/2018 13:21 EDT | Actualisé 13/04/2018 13:21 EDT

Gala Québec Cinéma: Luc Picard déçu pour les enfants des «Rois Mongols»

«Je ne suis pas frustré là, mais j’aurais aimé qu’il y ait quelque chose pour eux…»

Facebook/FICFA

Luc Picard est «super, super, super content» des huit nominations récoltées par son film Les Rois Mongols au prochain Gala Québec Cinéma.

Mais l'acteur et réalisateur ne cache pas sa déception de ne trouver aucun des acteurs principaux de sa plus récente œuvre cinématographique - les jeunes Milya Corbeil-Gauvreau, Henri Picard, Anthony Bouchard et Alexis Guay, qui portent avec brio Les Rois Mongols sur leurs frêles épaules - au tableau d'honneur.

«J'espérais une nomination pour les enfants, pour un des kids, a-t-il expliqué lors du dévoilement des finalistes, plus tôt cette semaine. Les enfants, c'est le film. Il y a le talent et le travail de tout le monde autour, mais ce sont les quatre kids qui sont le cœur du film.»

«Mais on va dire que celle du Meilleur film, c'est pour eux. C'est leur nomination à eux», a continué le cinéaste.

Luc Picard acquiesce d'un «Ça se pourrait» lorsqu'on lui fait remarquer que le jeune âge de son quatuor de têtes d'affiche a peut-être joué contre elles.

«Je ne suis pas frustré, là, s'est-il empressé d'ajouter. Mais j'aurais aimé qu'il y ait quelque chose pour eux...»

Les Rois Mongols pourrait quitter le Gala Québec Cinéma, le 3 juin prochain, avec les trophées Iris du Meilleur film, de la Meilleure réalisation, du Meilleur scénario, de la Meilleure distribution des rôles, de la Meilleure direction artistique, de la Meilleure direction photographique, des Meilleurs costumes et de la Meilleure coiffure. La cérémonie sera animée, pour une deuxième année, par Édith Cochrane et Guylaine Tremblay, et sera retransmise en direct à Radio-Canada.

Les Rois Mongols faisait également bonne figure dans la liste des nominations des Prix Écrans Canadiens, où il n'a toutefois rien gagné, le mois dernier.

Carrière internationale

Consolation pour Luc Picard : Les Rois Mongols, désormais disponible en DVD et VSD depuis décembre dernier, connaît présentement une enviable deuxième vie à l'échelle internationale.

Après avoir remporté l'Ours de cristal de la section Génération Kplus, décerné par un jury d'enfants, à la Berlinale, en février, le long-métrage continue sa route dans le circuit des festivals et doit notamment être bientôt projeté lors d'événements en Corée et en Tchécoslovaquie. Il doit en outre prendre l'affiche à plusieurs endroits en Europe prochainement.

«L'Ours de Cristal lui donne une belle lancée en Europe, a précisé Luc Picard. Ça se travaille. Tout n'est pas encore réglé, mais il va sortir dans quelques pays.»

Luc Picard se dit fier d'avoir réussi à offrir un film se situant «dans la chapelle du milieu», à mi-chemin entre la production «grand public» et celle dite «d'auteur», c'est-à-dire capable de rassembler un vaste public aux guichets sans nécessairement emprunter les codes établis du blockbuster, et de plaire aux critiques.

«Moi, je suis un fan de cette chapelle-là, a dépeint l'artiste. La chapelle de films qui sont à la fois personnels, qui ne contiennent pas nécessairement les éléments qui attirent de façon classique le grand public, mais qui sont aussi divertissants. Je n'aime pas le mot «accessible», parce que ça donne l'impression que les films «inaccessibles» sont faits pour du monde plus intelligent, ce que je ne crois pas. Mais des films divertissants, tout aussi honnêtes, dans la chapelle du milieu, donnent aussi de très, très beaux films.»

Son Jeff Morin toujours disparu dans District 31, Luc Picard jure qu'il ne dévoilera pas, même sous la torture, ce qui attend les téléspectateurs de la série de Luc Dionne en finale de saison, jeudi prochain. Il travaille également à d'autres projets «qui seront dévoilés bientôt», a-t-il laissé savoir.

À voir également :