NOUVELLES
12/04/2018 05:49 EDT | Actualisé 12/04/2018 05:49 EDT

Il échappe à des coups de feu tirés vers lui... mais finit menotté par le SPVM

Les policiers ont remarqué qu'il avait des stupéfiants en sa possession.

TheaDesign via Getty Images

Un homme a échappé aux multiples coups de feu qui ont été tirés vers l'automobile dans laquelle il prenait place en début de nuit, jeudi, dans le sud-ouest de Montréal, mais il a plus tard été arrêté par la police pour possession de stupéfiants.

La fusillade a éclaté vers minuit 10 à l'intersection des rues Saint-Patrick et Clément, dans l'arrondissement LaSalle.

Après avoir été visé, l'homme s'est dirigé vers un centre hospitalier où il a été confirmé qu'il n'avait pas été blessé.

Cependant, lorsque les policiers venus à sa rencontre ont voulu l'interroger sur la fusillade, il a refusé de répondre à leurs questions. Les agents ont ensuite remarqué qu'il avait des stupéfiants en sa possession et ils ont procédé à son arrestation.

Entre-temps, des agents de l'identité judiciaire et de l'escouade canine du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ont entrepris l'analyse de la scène de la fusillade. En milieu de nuit, au moins une douille de projectile d'arme à feu avait été localisée et des marques d'impacts de balles ont été relevées sur la carrosserie de l'automobile de l'individu.

Aucune arrestation n'a été rapportée jusqu'ici. Des témoins doivent être rencontrés par les enquêteurs mais déjà, l'hypothèse d'un conflit lié aux stupéfiants est évoquée.