POLITIQUE
12/04/2018 12:19 EDT | Actualisé 12/04/2018 13:54 EDT

Valérie Plante fait de l'attitude aux «trolls» sur Facebook

🍿On vous fait le récit des événements...

Tout ce qu'elle voulait, c'était nous montrer son nouveau support à vélo, fraîchement installé sur sa voiture de fonction. Mais c'était sans compter sur la mauvaise foi de certains internautes.

Mercredi soir, la mairesse de Montréal Valérie Plante a publié une photo d'elle sur sa page Facebook, clairement bien fière du nouvel arrangement.

N'en fallait pas plus pour que les plus fervents critiques de l'administration Plante se mettent en branle.

«Yay, un beau véhicule à essence plus lourd et moins aérodynamique et donc moins écologique et moins économique ...payé par les taxes des citoyens de surcroît!! Wow!» a d'abord lancé un internaute.

Mais la mairesse n'allait pas se laisser faire! Elle a vite sorti l'émoji:

Facebook

Toutefois, les critiques avaient d'autres cartes à jouer...

«Elle contrevient au règlement municipal. Sont (sic) support à vélo cache la plaque d'imatriculation (re-sic) du véhicule», n'a pas manqué de souligner un internaute.

«C'est pas un ticket cacher sa plaque?»

«Clairement une amende oui! On appelle ça 'illisible' bravo la mairesse!»

Et c'est là que Valérie Plante a sorti l'arme ultime... le GIF de Judge Judy qui roule les yeux.

Facebook/Valérie Plante

Et, croyez-nous, ça n'a pas plu. «Vous me niaisez? Vous êtes mairesse!» a répondu l'une des assaillantes, l'avertissant qu'elle avait fait une capture d'écran (mais sans toutefois spécifier ce qu'elle en ferait).

Pour défendre son nouveau support à vélo, la mairesse a ensuite pris soin de partager le commentaire d'un internaute allié. Celui-ci rappelait qu'il n'existe «aucun règlement municipal à cet effet» et que le code de la sécurité routière du Québec sert à éviter que les gens cachent leur plaque de façon délibérée.

«Ce n'est pas le cas ici», conclut-il, ajoutant que «la majorité des policiers qui ont un bon jugement» n'y verrait pas d'offense.

Ce que dit l'article 333 du Code de la sécurité routière du Québec:

«Nul ne peut conduire un véhicule routier dans lequel se trouve un détecteur de cinémomètre ou sur lequel est placé ou appliqué tout objet ou toute matière pouvant nuire de quelque façon au fonctionnement d'un cinémomètre ou à l'enregistrement des informations sur la plaque d'immatriculation par l'appareil photo d'un cinémomètre photographique ou d'un système photographique de contrôle de circulation aux feux rouges.»

Même la caisse de lait attachée au vélo a fait jaser, alors qu'au moins un internaute s'est demandé si la mairesse l'avait volée. «Nope! Je l'ai achetée», a répondu la mairesse, expliquant au passage que ça s'achète «dans pas mal tout les magasins de vélos».

Tenez-vous le pour dit, on ne rigole pas avec la mairesse Plante sur les réseaux sociaux!

Voir aussi: