DIVERTISSEMENT
12/04/2018 13:53 EDT | Actualisé 12/04/2018 14:00 EDT

Lumière sur la programmation printanière de la SAT

La quinzaine de propositions organisées sous le thème «À la conquête de l’avenir» foisonnent de surprises prophétiques.

Courtoisie

À la fois rendez-vous de création et scène de spectacles, la Société des arts technologiques (SAT) offre cette année une programmation printemps liée à la recherche scientifique via son laboratoire de recherche et son centre de formation. Des expériences immersives aux installations numériques, la quinzaine de propositions organisées sous le thème «À la conquête de l'avenir» foisonnent de surprises prophétiques.

Résumées par la SAT comme une exploration sensorielle approfondie, les œuvres issues des résidences viendront sonder l'étroite relation entre l'humain et l'immersion, comme avec Cage et Lost, les stroboscopes immersifs de Ulf Langheinrich. Viendront s'ajouter les concerts 360° de la série Substrat, les Créatures organiques de Vinvent Houzé, sans oublier la plus récente création de Camille de Dieu et Laurant Novac intitulée nova lands.

Campus SAT, Métalab et Labo culinaire

Les conférences, ateliers, œuvres et parcours d'expériences que constitueront le 5e Symposium iX seront centrés sur l'idée d'appréhender la future réalité et ses technologies à travers la réalité virtuelle, la réalité augmentée, les jeux immersifs et la cinématique à 360°. Cette édition, ouverte sur les enjeux sociétaux et politiques de l'immersion, accueillera plusieurs personnalités du milieu.

En plus des traditionnelles formations du Campus SAT, d'une prochaine édition du Cinéma à la belle étoile et du centre de recherche Métalab, l'organisme culturel proposera son Labo culinaire illustré par un jardin sur le toit, dont l'objectif écologique sera de repenser les produits biologiques et ceux du terroir à l'aube de notre imprévisible avenir.

À voir également :