NOUVELLES
12/04/2018 11:50 EDT | Actualisé 12/04/2018 11:51 EDT

Deux refuges pour femmes réclament d'être financés à la même hauteur que les hommes

Leurs dirigeantes souhaitent que l'État finance 50% de leurs activités

Cylonphoto via Getty Images

Deux ressources pour femmes itinérantes, Le Chaînon et le Pavillon Patricia-MacKenzie, réclament que le gouvernement québécois finance 50% de leurs activités, comme il le fait pour les principaux refuges pour hommes de Montréal. Leurs dirigeantes réclament une rencontre avec la ministre Lucie Charlebois.

Florence Portes, directrice du Pavillon Patricia-MacKenzie, affirme que son organisme reçoit très peu d'argent comparativement à la Mission Old Brewery, dont il relève pourtant. Seulement 9% de son financement provient de l'État québécois.

«On est devenues très bonnes pour obtenir du financement privé. Mais ce n'est pas parce qu'on fait bien notre travail qu'il faut qu'on soit pénalisées!», lance-t-elle.

En janvier, le HuffPost Québec rapportait que les refuges pour femmes manquent de ressources en hiver, alors qu'une certaine embellie est remarquée du côté des hommes.

Mme Portes rappelle que les trois principales ressources pour hommes, soit la Mission Old Brewery, l'Accueil Bonneau et la Mission Bon Accueil, ont fait front commun il y a une dizaine d'années pour réclamer un meilleur financement. Ce même genre d'initiative n'a pas eu lieu du côté féminin et l'octroi de subventions est resté quelque peu aléatoire.

La directrice prend en exemple la mise à jour économique de novembre dernier. Le Pavillon Patricia-McKenzie a eu 20 000$ et Le Chaînon, rien. Puis, récemment, ils ont reçu une lettre indiquant que le gouvernement avait trouvé 40 000$ de plus pour les deux organismes avec de l'argent de «fond de tiroir». La subvention n'est toutefois pas récurrente.

«Jusqu'ici, on nous disait tout le temps qu'on ne remplissait pas les critères. Mais quand on demandait quels critères pour pouvoir s'ajuster, ils n'avaient pas de réponse», déplore-t-elle.

Mme Portes estime qu'elle devrait recevoir 100$ par personne par jour. Elle reçoit seulement 7$, en moyenne.