DIVERTISSEMENT
10/04/2018 13:06 EDT | Actualisé 10/04/2018 13:06 EDT

Des pirates s'en prennent à des vidéos sur internet, dont «Despacito»

La vidéo est de retour pour ceux qui ne l'auraient jamais vue...

Lucas Jackson / Reuters
Photo d'archives de Luis Fonsi et Daddy Yankee qui performent «Despacito» aux Grammy Awards.

Les clips vidéos les plus populaires sur le site YouTube, y compris le succès planétaire "Despacito", ont brièvement disparu mardi à la suite d'un apparent piratage informatique.

Les fans cherchant sur Vevo, service de vidéos musicales de YouTube, les clips de Drake, Katy Perry ou Taylor Swift n'ont pas vu les images convoitées mais des messages dont "Palestine libre".

La chanson "Despacito" de Luis Fonsi, la plus visionnée de tous les temps avec cinq milliards de vues, a notamment été remplacée par la photo d'un gang lourdement armé, portant des masques et une longue tunique rouge à capuche semblant inspirée de la série espagnole "La Casa de Papel".

La plupart des clips ont rapidement été de nouveau disponibles mais la légende de certains portait toujours un commentaire attribuant ce piratage à un duo se présentant comme Prosox et Kuroi'SH.

YouTube, propriété du géant Google, a expliqué que le problème avait concerné son service Vevo et pas la plateforme YouTube elle-même.

"Après avoir constaté une activité inhabituelle de téléchargement sur quelques chaînes Vevo, nous avons travaillé rapidement avec notre partenaire pour en désactiver l'accès pendant qu'ils enquêtent sur le problème", a indiqué à l'AFP un porte-parole de YouTube.

Un internaute identifié comme Kuroi'SH a prévenu sur Twitter que des piratages supplémentaires pourraient être menés, visant en particulier le groupe sud-coréen BTS. "Il y aura plus de projets à venir", est-il notamment tweeté en français.

Le compte présente Kuroi'SH comme un expert en sécurité du Sahara occidental --vaste territoire largement contrôlé par le Maroc mais en proie à un mouvement d'indépendance depuis des décennies--, né en 1985, qui "agit pour soutenir la liberté dans (son) pays".

Mais un compte Twitter attribué à Prosox identifie Kuroi'SH comme étant Gabriel Kimiaie Asadi-Bildstein, né à Tarbes (sud-ouest de la France). Il affirme également que Kuroi'SH a piraté la Nasa, en référence vraisemblablement à un incident remontant à l'an dernier.

À voir également: