DIVERTISSEMENT
10/04/2018 14:53 EDT | Actualisé 10/04/2018 14:57 EDT

«Hochelaga, Terre des âmes» et «Le problème d’infiltration» partent favoris au Gala Québec Cinéma

Le 20e Gala Québec Cinéma sera présenté le 3 juin prochain.

K-Films Amérique

Hochelaga, Terre des âmes, de François Girard, et Le problème d'infiltration, de Robert Morin, arrivent nez-à-nez dans la course aux nominations du prochain Gala Québec Cinéma, qu'animeront pour une deuxième année consécutive Guylaine Tremblay et Édith Cochrane, le dimanche 3 juin prochain.

Avec 10 citations chacun au tableau d'honneur, Hochelaga, Terre des âmes et Le problème d'infiltration partent favoris, mais sont talonnés de près par Les Affamés, de Robin Aubert, qui récolte neuf mentions.

Les rois mongols, de Luc Picard, Chien de garde, de Sophie Dupuis, La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie, et Boost, de Darren Curtis, font aussi belle figure en étant répertoriés huit fois.

Absences étranges

Fait étrange, toutefois : si l'ambitieuse fresque de François Girard retraçant des pans de l'histoire de Montréal est en avance sur la ligne de départ, elle brille par son absence dans les catégories de pointe, n'étant nommée ni dans celle du Meilleur film, ni pour la Meilleure réalisation, ni pour le Meilleur scénario.

Emmanuel Schwartz est le seul acteur du projet qui pourrait se démarquer, étant nommé pour la Meilleure interprétation masculine dans un rôle de soutien, auprès de Jahmil French (Boost), Robert Morin (Tuktuq), Guy Thauvette (Le problème d'infiltration) et Anthony Therrien (Charlotte a du fun).

C'est plutôt dans les créneaux techniques que Hochelaga, Terre des âmes pourrait se démarquer, notamment au chapitre de la Meilleure direction artistique, de la Meilleure direction de la photographie, du Meilleur son, des Meilleurs effets visuels, de la Meilleure musique originale, des Meilleurs costumes, du Meilleur maquillage et de la Meilleure coiffure.

L'opus, qui avait été choisi pour représenter le Canada à la cérémonie des Oscars 2018, mais qui n'a finalement pas été sélectionné, est en outre en compétition pour le Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec, contre Les Affamés, All You Can Eat Bouddha – Le meilleur des séjours, Ballerina et X Quinientos.

Quant au Problème d'infiltration de Robert Morin, il pourrait rafler les Iris du Meilleur film et de la Meilleure réalisation, tout comme Les Affamés (Robin Aubert), Boost (Darren Curtis), Chien de garde (Sophie Dupuis) et Les Rois mongols (Luc Picard).

La petite fille qui aimait trop les allumettes, de Simon Lavoie, et Tuktuq, de Robin Aubert, combattent aussi dans l'arène du Meilleur film.

Robert Morin pourrait être salué pour le Meilleur scénario, au même titre que Nicole Bélanger (Les rois mongols), Darren Curtis (Boost), Sophie Dupuis (Chien de garde) et Gabriel Sabourin (C'est le cœur qui meurt en dernier).

Les trophées de la Meilleure direction artistique, des Meilleurs effets visuels, de la Meilleure musique originale et du Meilleur maquillage pourraient en outre être attribués au Problème d'infiltration.

Bégin content pour Morin

Encensé partout pour sa prestation puissante dans Le problème d'infiltration, Christian Bégin croise le fer, au rayon de la Meilleure interprétation masculine – Premier rôle, avec Jesse Camacho et Joey Klein (We're Still Together), Patrick Huard (Bon Cop Bad Cop 2) et Jean-Simon Leduc (Chien de garde).

Qui plus est, ses collègues Sandra Dumaresq et Guy Thauvette portent aussi le flambeau du Problème d'infiltration dans les Meilleures interprétations féminine et masculine dans un rôle de soutien.

«Je suis d'autant plus content qu'on reconnaisse le travail de (Robert) Morin, a indiqué le comédien et animateur. Morin, ça fait des années qu'il fait un cinéma avec trois bouts de chandelles, en totale liberté, avec audace et pugnacité.»

«Que Le problème d'infiltration se retrouve parmi les films les plus nommés, cette année, pour un film qui n'a pas été tant vu que ça, si on compare à d'autres succès au box-office – dans ses films à lui, c'est celui qui a eu le plus grand rayonnement, qui est resté plus de trois mois à l'affiche au Cinéma Beaubien, mais qui n'a pas été distribué dans l'ensemble de la province -, je suis vraiment content», a ajouté Christian Bégin, qui vient d'entamer la deuxième saison de Y'a du monde à messe, vendredi dernier, à Télé-Québec.

Chez les femmes, Charlotte Aubin (Isla Blanca), Mélissa Désormeaux-Poulin (Le trip à trois), Denise Filiatrault (C'est le cœur qui meurt en dernier), Maude Guérin (Chien de garde) et Élise Guilbault (Pour vivre ici) pourraient être plébiscitées pour la Meilleure interprétation féminine dans un premier rôle et, outre Sandra Dumaresq, Isabelle Blais (Tadoussac), Micheline Lanctôt et Brigitte Poupart (Les Affamés) et Karine Vanasse (Et au pire, on se mariera) concourent pour la Meilleure interprétation féminine dans un rôle de soutien.

La distinction de la Révélation de l'année, offerte à un talent montant du septième art d'ici, pourrait aller à Théodore Pellerin (Chien de garde), Rose-Marie Perreault (Les faux tatouages), Nabil Rajo (Boost), Marine Johnson (La petite fille qui aimait trop les allumettes) ou Romane Denis (Charlotte a du fun).

Le public, lui, devra choisir son titre coup de cœur parmi les cinq productions ayant été les plus populaires au guichet dans les 12 derniers mois, soit Ballerina, Bon Cop Bad Cop 2, De père en flic 2, Junior Majeur et Le trip à trois.

Enfin, le cinéaste André Forcier recevra l'Iris Hommage, qui soulignera sa longue carrière de plus de 50 ans et sa filmographie d'une vingtaine d'offrandes.

Au total, 193 œuvres, artistes ou artisans sont en lice au Gala Québec Cinéma – anciennement Gala des Jutra et Gala du cinéma québécois -, qui célèbre ses 20 ans en 2018. Les films considérés devaient avoir pris l'affiche entre le 4 mars 2017 et le 2 mars 2018.

Le 20e Gala Québec Cinéma sera présenté à la télévision de Radio-Canada, le 3 juin, à 20h, en direct du Studio 42 de Radio-Canada. Herby Moreau et Claudine Prévost animeront le tapis rouge qui précédera l'événement, à 19h30, de même que l'émission d'Après-Gala, à ARTV et Radio-Canada. Le 29 mai, Pier-Luc Funk et Léane Labrèche-Dor remettront une première tranche de statuettes lors du Gala des Artisans Québec Cinéma, à compter de 19h, à ARTV.

QUELQUES NOMINATIONS

Meilleur film
Les Affamés
Boost
Chien de garde
La petite fille qui aimait trop les allumettes
Le problème d'infiltration
Les rois mongols
Tuktuq

Meilleure réalisation
Robin Aubert – Les Affamés
Darren Curtis – Boost
Sophie Dupuis – Chien de garde
Robert Morin – Le problème d'infiltration
Luc Picard – Les rois mongols

Meilleur scénario
Nicole Bélanger – Les rois mongols
Darren Curtis – Boost
Sophie Dupuis – Chien de garde
Robert Morin – Le problème d'infiltration
Gabriel Sabourin – C'est le cœur qui meurt en dernier

Meilleure interprétation féminine – Premier rôle
Charlotte Aubin – Isla Blanca
Mélissa Désormeaux-Poulin – Le trip à trois
Denise Filiatrault - C'est le cœur qui meurt en dernier
Maude Guérin – Chien de garde
Élise Guilbault – Pour vivre ici

Meilleure interprétation masculine – Premier rôle
Christian Bégin – Le problème d'infiltration
Jesse Camacho – We're Still Together
Patrick Huard – Bon Cop Bad Cop 2
Joey Klein – We're Still Together
Jean-Simon Leduc – Chien de garde

Meilleure interprétation féminine – Rôle de soutien
Isabelle Blais – Tadoussac
Sandra Dumaresq – Le problème d'infiltration
Micheline Lanctôt – Les Affamés
Brigitte Poupart – Les Affamés
Karine Vanasse – Et au pire, on se mariera

Meilleure interprétation masculine – Rôle de soutien
Jahmil French – Boost
Robert Morin – Tuktuq
Emmanuel Schwartz – Hochelaga, Terre des âmes
Guy Thauvette – Le problème d'infiltration
Anthony Therrien – Charlotte a du fun

Révélation de l'année
Romane Denis – Charlotte a du fun
Marine Johnson – La petite fille qui aimait trop les allumettes
Théodore Pellerin – Chien de garde
Rose-Marie Perreault – Les faux tatouages
Nabil Rajo - Boost

Meilleur film documentaire
Destierros
Manic
La part du diable
La résurrection d'Hassan
Sur la lune de nickel

Meilleur court-métrage – Fiction
The Catch
Born in the Maelstrom
Crème de menthe
Lost Paradise Lost
Pre-Drink

Meilleur court-métrage – Animation
Avec ou sans soleil
La maison du hérisson
Me, Baby & The Alligator
La pureté de l'enfance

Toutes les poupées ne pleurent pas

Prix du public
Ballerina
Bon Cop Bad Cop 2
De père en flic 2
Junior Majeur
Le trip à trois

Film s'étant le plus illustré à l'extérieur du Québec
Les Affamés
All You Can Eat Bouddha – Le meilleur des séjours
Ballerina
Hochelaga, Terre des Âmes
X Quinientos