NOUVELLES
10/04/2018 12:07 EDT | Actualisé 10/04/2018 12:07 EDT

Une femme meurt après avoir été embaumée vivante par erreur

Elle devait se faire retirer des kystes de l'ovaire.

Chanin Wardkhian via Getty Images

Des procureurs russes poursuivent des docteurs après qu'une femme eut reçu une dose mortelle de formaldéhyde au lieu d'une solution saline suivant une opération.

Selon RT, un organe de presse du gouvernement russe, Ekaterina Fedyaeva, 28 ans, a subi une opération dans un hôpital d'Ulyanovsk, dans l'ouest du pays, le 15 mars dernier. Elle devait se faire retirer des kystes de l'ovaire.

Selon l'agence de presse Tass, le personnel médical a fait une erreur qui lui a été fatale. Au lieu de lui administrer une solution saline après l'opération, l'équipe lui a plutôt injecté du formol, qui contient du formaldéhyde, fait pour conserver les corps morts.

Elle a donc été embaumée vivante.

Les docteurs ont bien tenté de récupérer leur erreur deux minutes après avoir injecté le produit, mais il était trop tard. Elle est décédée le 5 avril, indique la BBC.

Le ministre de la Santé, de la Famille et du Bien-être social de cette région, Rashid Abdullov, a offert ses condoléances à la famille de la victime sur Twitter, a rapporté le Washington Post.

«C'est une terrible tragédie. Nous fournirons toute l'aide nécessaire à la famille. Les responsables de la tragédie ont déjà été confrontés à leur responsabilité et les agences d'enquête continuent leur travail», a-t-il écrit sur Twitter.

Selon RT, Abdullov aurait dit que le personnel médical avait négligé de lire les étiquettes du produit chimique létal avant de l'administrer à Fedyaeva lors de l'opération.