NOUVELLES
09/04/2018 22:40 EDT | Actualisé 09/04/2018 22:54 EDT

Trump menace d'une frappe militaire imminente contre la Syrie

Le président a déclaré qu'il y avait «beaucoup d'options militaires».

Le président Donald Trump a menacé d'une frappe militaire imminente contre la Syrie, lundi soir, promettant de répondre avec force à l'attaque chimique présumée de samedi contre des civils et a prévenu que la Russie ou tout autre pays qui aurait une responsabilité dans l'attaque «en paierait le prix».

Alors qu'il amorçait une rencontre en soirée avec des leaders militaires à la Maison-Blanche, M. Trump a promis de «prendre une décision ce soir (lundi) ou peu après». Le président a déclaré qu'il y avait «beaucoup d'options militaires», et que l'administration donnerait l'heure juste «très bientôt», «probablement après coup».

La Maison-Blanche a rejeté vigoureusement toute suggestion que les propres propos de M. Trump sur un retrait des soldats américains de la Syrie aient ouvert la porte à l'attaque chimique, qui a fait plus de 40 morts, incluant des enfants.

Le régime syrien de Bachar al-Assad a nié toute attaque chimique.

En plus des déclarations tranchées à la Maison-Blanche, l'armée américaine semblait en position de mener une attaque. Un contre-torpilleur de la Marine, le USS Donald Cook, était en route dans la Méditerranée orientale après avoir complété une intervention à Chypre. Le contre-torpilleur est armé de missiles de croisière Tomahawk, l'arme utilisée dans une attaque des États-Unis il y a un an sur un aérodrome en Syrie à la suite d'une attaque alléguée au gaz sarin sur des civils.