NOUVELLES
09/04/2018 20:54 EDT | Actualisé 09/04/2018 20:54 EDT

«Les Cahiers du journalisme» renaissent grâce à un partenariat franco-québécois

Une nouvelle formule mêlant débats sur le quatrième pouvoir.

artisteer via Getty Images

Après quatre années de silence, "Les Cahiers du journalisme" ont été relancés lundi avec une nouvelle formule mêlant débats sur le quatrième pouvoir et recherches académiques sur les médias, grâce à un partenariat franco-québécois.

Lancée en 1996, cette revue scientifique avait été imprimée jusqu'en 2014, 400 articles plus tard. Sa parution avait été suspendue le temps, selon ses éditeurs, "de se réinventer dans le cadre d'un partenariat francophone élargi".

La nouvelle mouture a une "double mission": promouvoir les débats et la recherche, une démarche "cruciale à une époque de bouleversements majeurs de l'information", expliquent les éditeurs des Cahiers dans un communiqué.

Concrètement, "Les Cahiers du journalisme" sont désormais édités par les Presses de l'École supérieure de journalisme (ESJ) de Lille et par Les presses de l'Université d'Ottawa, en collaboration avec l'Université Laval de Québec.

Ce semestriel a pour premier grand thème de recherche "Médias et terrorisme" et pose comme question "La démocratie a-t-elle besoin de la presse ?".