BIEN-ÊTRE
09/04/2018 15:37 EDT | Actualisé 09/04/2018 15:44 EDT

36 heures en Islande: quoi faire, où dormir, quoi manger?

Voici comment optimiser une escale rapide sur la « Terre de feu et de glace ».

Depuis que la compagnie aérienne Wow Air s'est implantée au Québec, l'Islande a connu un essor marqué de touristes québécois. En effet, le transporteur européen offre, depuis mai 2016, des vols à rabais vers une foule de destinations européennes, avec escale à Reykjavik.

Et quand on parle de vols à rabais, on parle d'aussi peu que 199$ pour un vol aller/retour à Paris, Berlin ou Stockholm, en partance de Montréal.

De plus, il est possible de repousser sans frais son vol de quelques jours, voire quelques heures, afin de découvrir cette île nordique. Après tout, tant qu'à faire une escale en Islande, aussi bien en profiter pour visiter !

Véronique Harvey

Ainsi, pour ceux qui ne pourraient s'arrêter plus que quelques heures sur la « Terre de feu et de glace », voici donc quelques attraits à ne pas manquer, à proximité de l'aéroport Keflavik.

Blue Lagoon

Le premier arrêt est sans contredit le point d'intérêt le plus prisé de la région : Blue Lagoon. Visiter l'Islande sans passer voir le Blue Lagoon serait un peu comme visiter Londres sans passer voir Big Ben.

Véronique Harvey

Cette station thermale est célèbre grâce à son lac artificiel de 200 mètres de longueur, au milieu des champs de lave et de lichen. L'eau du lac, riche en sels minéraux, silice et algues bleu vert, est puisée à même une nappe souterraine de plus de 2000 mètres de profondeur, réchauffée naturellement par l'activité volcanique. Ce sont les algues qui donnent au lagon sa couleur bleue et son aspect laiteux, qui a des propriétés curatives pour certaines maladies de peau comme le psoriasis et l'eczéma.

À noter qu'il existe un service de navettes en partance de l'aéroport (30 minutes de route, départ toutes les heures) et que des casiers sont disponibles en location pour sécuriser vos bagages pendant votre moment de détente.

Reykjavik

Située à seulement 45 minutes de l'aéroport, Reykjavik est une ville à découvrir. En arpentant les rues, on plonge dans la culture locale et on se laisse impressionner par les bâtiments anciens de la capitale islandaise (dont l'église luthérienne Hallgrímskirkja), ainsi que les vestiges de son passé viking et médiéval. On s'émerveille devant le street art, l'architecture et les couleurs, puis on s'arrête dans un petit pub pour déguster une bière locale.

Véronique Harvey

Le coût de la vie est plutôt élevé en Islande. Ainsi, il faut faire des choix judicieux si on ne veut pas dépasser notre budget. Un petit restaurant typique nous a été fortement recommandé lors de notre passage et après l'avoir essayé, c'est à notre tour de vous le recommander : Messinn. Les casseroles de poisson frit sont des plus réconfortantes. Bref, il ne s'agit pas d'un restaurant « trendy », mais vous y mangerez à votre faim et en aurez pour votre argent.

Véronique Harvey

Plusieurs types d'hébergements sont disponibles à Reykjavik, en fonction de vos goûts et de votre budget. Alors que plusieurs décideront de s'éloigner de l'action et de planter leur tente dans un petit coin tranquille, d'autres partiront à la recherche du meilleur logement disponible sur Airbnb. Mais, pour ceux qui opteront pour un hôtel, nous vous conseillons Ion City Hotel. Idéalement situé au cœur de la ville de Reykjavik, cet hôtel boutique saura plaire aux fans de design, mais surtout de confort. Tout y est douillet, enveloppant et propice à la détente. Un must!

Aurores boréales

L'Islande est reconnue comme LA destination pour observer des aurores boréales. Elles sont visibles à l'œil nu, et ce, huit mois par année, soit de la fin août à la mi-avril. Si les conditions météo sont favorables, vous pourrez même les voir de Reykjavik.

Strokkur

Vous rêvez de voir un Geyser en activité? Votre souhait sera exaucé au Cercle d'Or, qui comprend trois des sites les plus connus d'Islande, dont le site géothermique de Geysir. Ce dernier est tout ce qu'il y a de plus impressionnant avec ses geysers, ses bains de boue en ébullition, ses sifflements et autres dépôts d'algues colorées.

Véronique Harvey

Mais la vedette de Geysir est Strokkur, un des geysers les plus actifs au monde. Il entre en activité toutes les 4 à 8 minutes en une colonne d'eau bouillonnante atteignant les 20m de hauteur. Impressionnant!

Ici aussi, un service de navette est offert en partance de l'aéroport. Le trajet demande toutefois un peu plus de deux heures de route.

Gunnuhver

Si vous n'avez pas le temps de vous rendre jusqu'à Strokkur, assurez-vous d'avoir le temps de faire une courte escale aux sources chaudes de Gunnuhver ou Seltun, sur le chemin du retour vers l'aéroport.

Il ne s'agit pas d'un geyser, mais l'image en est proche. Des petits chemins piétons permettent d'observer le phénomène de près et sous différents angles. Vous verrez que l'odeur de souffre est omniprésente et plus on s'approche, plus on ressent la chaleur, qui peut atteindre les 100 degrés.

À noter que l'accès au site est gratuit et que la route en vaut le coup d'œil. Sur le chemin, vous pourrez vous arrêter sur la plage noire de Kleifarvat et admirer les falaises et formations rocheuses aux abords du phare de Reykjanes. Un décor lunaire et mystérieux que vous n'êtes pas prêt d'oublier.

Véronique Harvey

Sur ce, bon voyage en Islande!

À VOIR AUSSI