NOUVELLES
08/04/2018 17:34 EDT | Actualisé 08/04/2018 17:34 EDT

Une tactique originale pour tenter d'éclaircir des meurtres et des disparitions

Une campagne qui promet de faire jaser!

Les portes situées à l'arrière de plusieurs poids lourds circulant dans la province servent désormais d'encarts publicitaires pour une campagne qui promet de faire jaser.

En fait, depuis l'hiver dernier, des affiches sur lesquelles se trouvent des photographies de personnes qui ont été assassinées ou qui se sont évaporées dans la nature y ont fait leur apparition.

Il s'agit là d'une initiative de l'organisme à but non lucratif Meurtres et disparitions irrésolus du Québec et plus particulièrement de son président, Stéphane Luce.

Ce dernier explique qu'il y voit une façon de faire en sorte que les victimes ne sombrent pas dans l'oubli.

Il entretient bien sûr l'espoir que la présence des pancartes ravivera éventuellement les souvenirs de témoins détenant des informations susceptibles de permettre de relancer des enquêtes policières qui piétinent parfois depuis belle lurette.

Pour l'instant, 18 victimes différentes apparaissent sur des affiches à la demande de leurs proches.

Sur chaque pancarte, il est possible non seulement d'apercevoir la photographie de l'une d'entre elles, mais aussi un court message.

«C'est comme si la victime s'adressait aux automobilistes pour leur donner un petit choc. C'est pour dire, par exemple, qu'elle a été battue à mort. C'est accrocheur et en même temps, ça permet à la famille de se défouler un peu de pouvoir mettre des paroles dans la bouche de la victime», soutient M. Luce.

En misant sur cette campagne qui sort de l'ordinaire, ce dernier souhaite atteindre un objectif bien précis.

«Si j'ai des réponses à fournir aux enquêteurs un jour et qu'elles mènent à l'arrestation d'une seule personne, je pourrai dire ''mission accomplie''», conclut-il.