DIVERTISSEMENT
06/04/2018 15:14 EDT | Actualisé 06/04/2018 15:22 EDT

Guylaine Tremblay n’aime pas qu’on compare «En tout cas» et «Lâcher prise»

«On s'acharne à comparer des shows qui ne sont pas comparables...»

Ç'a été l'un des sujets de conversation de l'hiver sur la planète télé : la nouvelle comédie de TVA, En tout cas, était-elle meilleure que sa rivale Lâcher prise, campée dans la même case-horaire du lundi, à 19h30, à Radio-Canada? Qui, de Madeleine (Sylvie Léonard), de Lâcher prise, ou de Danielle (Guylaine Tremblay), de En tout cas, dégainait les répliques les plus truculentes?

Et surtout, laquelle des deux émissions obtiendrait les cotes d'écoute les plus élevées, voire le sacro-saint million de téléspectateurs?

Ces questionnements, de même que certaines critiques mitigées adressées à En tout cas, n'ont pas empêché Guylaine Tremblay de dormir dans les derniers mois, elle qui affirme ne pas prendre connaissance de tous les commentaires qui circulent sur ses différents projets.

Or, l'actrice-chouchou des Québécois s'est dite agacée qu'on compare «des pommes avec des oranges».

«Il y a un problème présentement : on s'acharne à comparer des shows qui ne sont pas comparables, a-t-elle déploré, en entrevue avec le HuffPost Québec. Il y a quelques critiques qui ont dit que c'était moins bon que Lâcher prise. Alors que c'est une pomme et une orange; selon moi, ça ne se compare pas. Moi, les gens, les mères, les filles, les fils, dans la rue, me disent qu'ils adorent ça. Ils me disent : «On se reconnaît totalement!»»

«Moi, comme je ne lis pas vraiment toutes les critiques, quand on me dit qu'il y a des critiques mitigées, je dis : «Ah oui, c'est vrai? Parce que moi, les échos que j'ai... et on fait des cotes d'écoute de un million... Je n'appelle pas vraiment ça un flop (sourire). Nous, ça va super bien! Mais je pense qu'il faudrait arrêter de comparer des shows qui ne se comparent pas. C'est super bon, l'autre émission, mais ça ne se compare pas à la nôtre. Fugueuse ne se compare pas à En tout cas. Unité 9 ne se compare pas à O'. Arrêtons de comparer. Chaque show a ses forces, je trouve.»

«C'était mon message du jour!», a terminé Guylaine Tremblay en riant.

On ignore toujours si En tout cas sera reconduite pour un deuxième chapitre à TVA l'an prochain. En attendant une annonce de la chaîne à cet égard, Guylaine Tremblay enregistrera la septième saison d'Unité 9 cet été et co-animera le Gala Québec Cinéma avec Édith Cochrane, pour une deuxième année consécutive, le 3 juin. De nouveaux épisodes de Banc public sont également diffusés présentement à Télé-Québec.

Ceci dit, Guylaine Tremblay aimerait beaucoup que l'aventure En tout cas connaisse une suite.

«Anne-Élisabeth (Bossé), Mikaël (Gouin), je les adore, on s'est aimés tout de suite! J'aimerais vraiment que ça revienne, parce que ça n'a été que du bonheur. Vraiment. Et j'aime beaucoup l'écriture de Rafaële (Germain, l'auteure), je trouve qu'elle a un ton qu'on ne voit nulle part, léger, moderne, dans une relation mère-fille le fun...»

Reine des Artis

Pour l'instant nommée dans deux catégories au Gala Artis, celles du Rôle féminin / Comédies pour En tout cas et Rôle féminin / Séries dramatiques annuelles pour Unité 9 – on ne connaitra que le soir du gala, le 13 mai, les finalistes aspirants aux titres des Personnalités féminine et masculine de l'année, un honneur que Guylaine est habituée de rafler -, Guylaine Tremblay cumule à ce jour 27 nominations en carrière à la fête du petit écran.

Elle est même, depuis l'an dernier, la récipiendaire du plus grand nombre de statuettes Artis (anciennement Métrostars) dans toute l'histoire de la cérémonie : elle en a récolté 21 au fil des ans, principalement grâce à Annie et ses hommes et Unité 9, devançant de peu Pierre Bruneau qui, lui, en compte 19 sur son manteau de cheminée. La dynastie Guylaine Tremblay se poursuivra-t-elle en 2018? La principale intéressée prend la chose avec un grain de sel.

«Je pensais que c'était Monsieur Bruneau, s'est-elle vivement exclamée lorsque nous lui avons fait remarquer qu'elle possède la plus grande collection de trophées Artis. Je ne comprends pas, mais je suis vraiment contente!»

À voir également :