NOUVELLES
05/04/2018 18:28 EDT | Actualisé 05/04/2018 18:28 EDT

Les enquêteurs cherchent encore des réponses après la mort d'un bébé autochtone

Les policiers et les ambulanciers ont été appelés mercredi à intervenir à 60 kilomètres à l'ouest de Calgary, après le signalement d'un enfant en situation d'urgence médicale.

Un agent de la GRC aux abords de la scène de crime, où a été retrouvé un bébé mort, à 80 kilomètres à l'ouest de Calgary.
THE CANADIAN PRESS/Mike Ridewood
Un agent de la GRC aux abords de la scène de crime, où a été retrouvé un bébé mort, à 80 kilomètres à l'ouest de Calgary.

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) cherche encore des réponses après la mort d'un enfant et l'hospitalisation de 14 autres personnes dans une communauté autochtone en Alberta.

Les policiers et les ambulanciers ont été appelés mercredi à intervenir à Morley, secteur de la Première Nation Stoney Nakoda, à 60 kilomètres à l'ouest de Calgary, après le signalement d'un enfant en situation d'urgence médicale.

Un bébé de quatre mois a été déclaré mort sur les lieux, et les autres personnes dans la même demeure souffraient de symptômes s'apparentant à la grippe.

Curtis Peters, de la GRC, a indiqué que les enquêteurs demeureraient au domicile en question au moins pour la journée de jeudi, et a dit s'attendre à une implication des services de santé albertains.

M. Peters a affirmé que les personnes à l'hôpital n'avaient pas été placées en isolement, mais qu'il faudrait sans doute un certain temps pour comprendre ce qui s'est passé. Il a indiqué qu'une autopsie sur le bébé devrait être réalisée jeudi ou vendredi.

M. Peters a souligné qu'il n'était pas inhabituel que des gens tombent malades, tout en disant qu'il était «bizarre» de voir ces quinze personnes dans la même demeure avec ces symptômes.

«C'est inusité et c'est pourquoi cela a suscité tant d'intérêt. Je comprends pourquoi les gens s'interrogent. Nous aussi, et nous devons éclaircir la situation», a-t-il indiqué jeudi.

Le porte-parole des services d'urgence Stuart Brideaux a déjà dit que dix enfants et quatre jeunes adultes avaient été hospitalisés. Un jeune enfant est dans un état grave, et les autres dans un état stable.

Les symptômes sont principalement de nature respiratoire, a précisé M. Brideaux.