NOUVELLES
05/04/2018 16:22 EDT | Actualisé 05/04/2018 16:22 EDT

Les futurs iPhone pourraient se commander sans toucher l'écran (qui serait incurvé)

Des capteurs intégrés directement à l'écran permettront de voir le mouvement des doigts de l'utilisateur.

Dans quelques années, il n'y aura peut-être plus besoin de toucher l'écran de l'iPhone, qui sera incurvé, pour interagir avec. C'est en tout cas ce qu'affirme Bloomberg, ce mercredi 4 avril, citant des sources internes.

Apple travaillerait en effet sur deux nouvelles technologies qui pourraient se retrouver sur ses téléphones intelligents d'ici deux à trois ans.

Un écran d'iPhone incurvé ne serait pas très surprenant. C'est une chose courante chez ses concurrents, rendue possible grâce à la technologie Oled, qui remplace petit à petit les écrans LCD. Notamment chez Samsung et ses modèles "Edge", qui sont courbés sur les bords gauche et droite. Sauf qu'Apple réfléchirait plutôt à un écran incurvé de haut en bas.

La seconde nouveauté est elle un peu plus énigmatique. A priori, des capteurs intégrés directement à l'écran permettront de voir le mouvement des doigts de l'utilisateur, même si ceux-ci ne touchent pas l'iPhone. Si l'on en sait pas plus, on ne peut s'empêcher de penser à Tom Cruise dans Minority Report.

Plus proche de la réalité, ce concept fait penser à celui que développe Google avec son projet Soli. Sauf qu'avec la technologie d'Apple, les mouvements devront être effectués plus proches du téléphone, selon Bloomberg.

Reste à voir si ces deux technologies verront le jour. Elles sont pour l'instant en phase de test et de développement et seront peut-être abandonnées d'ici là.

Pour le futur plus proche, Bloomberg précise, citant toujours des sources anonymes, qu'Apple prévoit une version plus grande (à l'instar des versions Plus) de son iPhone X. En plus d'une amélioration de son téléphone phare, évidemment. Enfin, un smartphone avec un écran classique, LCD, devrait être présenté. Son intérêt? Un prix plus abordable. De précédentes rumeurs évoquaient déjà ces trois versions en janvier dernier.

Ce texte a été publié originalement dans le HuffPost France.

À voir également: