NOUVELLES
05/04/2018 22:00 EDT | Actualisé 05/04/2018 22:00 EDT

États-Unis: la lionne rendue célèbre par sa crinière est morte

Généralement, seuls les jeunes lions mâles développent une crinière lorsqu'ils ont environ un an.

lennjo via Getty Images

La lionne africaine rendue célèbre dans le monde en raison de la crinière qu'elle avait développé, est morte, a annoncé jeudi le zoo d'Oklahoma City qui l'hébergeait.

Généralement, seuls les jeunes lions mâles développent une crinière lorsqu'ils ont environ un an.

Mais Bridget, la lionne du zoo de l'Oklahoma, avait soudainement commencé à développer une crinière l'année dernière alors qu'elle était âgée de 18 ans, laissant stupéfaits les employés du parc zoologique.

Ce dernier avait annoncé l'étrange phénomène en février --faisant la une des journaux du Japon jusqu'au Canada-- avant d'assurer un mois plus tard avoir résolu le mystère.

Des tests sanguins avaient révélé que la lionne avait développé ce qui semblait être une tumeur bénigne au niveau d'une glande surrénale, libérant de ce fait une importante quantité d'hormones qui avaient à leur tour eu pour conséquence le développement de la crinière.

La lionne était cependant restée en bonne santé et n'avait pas semblé perturbée par sa soudaine pilosité.

Mais en début de semaine, Bridget est devenue léthargique et des tests ont révélé un excès de liquide autour du coeur, "signe d'une insuffisance cardiaque ou d'une infection", a expliqué le zoo dans un communiqué.

"Compte tenu de son âge avancé et de la gravité de son état, le vétérinaire et ses soigneurs ont pris la difficile décision d'euthanasier sans cruauté Bridget", a-t-il ajouté.

La lionne africaine a vécu au-delà de l'espérance de vie habituelle pour son espèce, qui est de 17 ans, selon le zoo. Une autopsie doit être réalisée.

Selon l'ONG de protection de l'environnement WWF, il ne resterait plus que 20.000 lions d'Afrique à l'état sauvage.

nov/sf/elm

VOIR AUSSI: