POLITIQUE
04/04/2018 11:26 EDT | Actualisé 04/04/2018 11:26 EDT

André Spénard, député de la CAQ, ne sollicitera pas un nouveau mandat

Il quitte pour des raisons «strictement personnelles».

LA PRESSE CANADIENNE
André Spénard a été élu pour la première fois en 2012.

QUÉBEC – Même si son parti a de bonnes chances de former le gouvernement à l'heure actuelle, un premier député de la Coalition avenir Québec (CAQ) a annoncé qu'il ne solliciterait pas un nouveau mandat en octobre.

André Spénard, député de Beauce-Nord, a confirmé sur les réseaux sociaux, mercredi matin, qu'il ne serait pas de la prochaine campagne électorale pour des raisons «strictement personnelles». Il compte toutefois assumer ses fonctions jusqu'à cet automne comme prévu.

Il en a fait l'annonce aux militants de son association locale, mardi soir.

M. Spénard a été élu en 2012, puis réélu en 2014. Il est présentement vice-président de la Commission des finances publiques et porte-parole de la CAQ en matière de Sécurité publique.

Même s'il quitte, M. Spénard n'a pas l'intention de rester les bras croisés lors de la campagne électorale. L'élu compte «épauler sans réserve» le candidat de la CAQ qui voudra bien lui succéder pour «assurer une belle et grande victoire» à son parti le 1er octobre.

Jusqu'à présent, plusieurs ténors importants du Parti libéral du Québec et du Parti québécois ont aussi annoncé qu'ils ne se représentaient pas cet automne.

Les députés provinciaux qui quittent la vie politique en 2018