NOUVELLES
02/04/2018 16:55 EDT | Actualisé 02/04/2018 18:19 EDT

Les marchés boursiers nord-américains ouvrent le 2e trimestre en forte baisse

La peur de la guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine a des effets néfastes.

La Bourse de Toronto et ses consoeurs américaines ont clôturé la séance de lundi sur un recul prononcé, effrayées par les perspectives d'une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine.

L'imposition de tarifs chinois sur 3 milliards $ US sur des biens américains, incluant le porc et les pommes, était attendue, mais elle a tout de même fait reculer les marchés. Ceux-ci sont devenus un environnement particulièrement nerveux par rapport aux perspectives de guerre commerciale, a estimé Craig Fehr, stratège des marchés canadiens pour la firme Edward Jones, à St. Louis.

"Le sentiment général des marchés de capitaux a certainement migré vers la prudence, alors je crois que la séance d'aujourd'hui est une de celles où, même si les nouvelles n'étaient certainement pas nouvelles d'aucune façon, le potentiel de cette rhétorique protectionniste va éventuellement devenir quelque chose d'un peu plus répandu pour ce qui est (des inquiétudes liées à une guerre commerciale)."

Les tarifs chinois étaient une mesure de représailles contre les États-Unis en raison des tarifs imposés par le président Donald Trump sur l'acier et l'aluminium. M. Trump a aussi proposé des tarifs sur un large éventail d'environ 60 milliards $ US de biens chinois. La Chine n'a pas encore répondu à cette mesure, sauf pour dire qu'elle se défendrait.

L'indice composé S&P/TSX du parquet torontois a glissé de 153,84 points pour terminer la séance à 15 213,45 points, tiré vers le bas par les secteurs de l'énergie et de la santé.

À New York, la moyenne Dow Jones des valeurs industrielles a reculé de 458,92 points à 23 644,19 points, tandis que l'indice élargi S&P 500 a lâché 58,99 points à 2581,88 points. L'indice composé du Nasdaq a perdu 193,33 points à 6870,12 points.

Sur le marché des devises, le dollar canadien s'est négocié au cours moyen de 77,47 cents US, en baisse de 0,09 cent US par rapport à son cours moyen de la veille.

À la Bourse des matières premières de New York, le cours du pétrole brut a perdu 1,93 $ US à 63,01 $ US le baril, tandis que celui du lingot d'or a avancé de 19,60 $ US à 1346,90 $ US l'once. Le prix du cuivre a gagné 2 cents US à 3,05 $ US la livre.

Sur le marché torontois, la plupart des secteurs étaient en baisse, incluant celui de la santé, qui a cédé 3,56 pour cent.

L'action de Prometic Sciences de la vie a perdu environ 16 pour cent après avoir plongé jeudi de 29 pour cent. Ce déclin a débuté après que Prometic a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis lui avait demandé des données additionnelles avant de lui permettre d'aller de l'avant avec une demande de licence pour un nouveau produit.

Les actions des producteurs de cannabis ont aussi encaissé des coups. L'action d'Aurora Cannabis a reculé lundi de 2,47 pour cent, celle d'Aphria, de 2,09 pour cent, et celle de Canopy Growth, 4,90 pour cent.