NOUVELLES
02/04/2018 15:01 EDT | Actualisé 02/04/2018 17:09 EDT

La blague d'Elon Musk fait plonger le titre de Tesla en bourse

Est-ce le poisson d'avril le plus coûteux de l'histoire?

Les poissons d'avril ne sont peut-être pas une si bonne idée pour les entreprises - ou les milliardaires qui les gèrent.

Les actions de la compagnie de véhicules électriques Tesla ont plongé de près de 7% lundi après quelques tweets drôles - mais peut-être pas bien pensés - du milliardaire Elon Musk dimanche.

À 11h HE, les actions de l'entreprise se transigeaient à 247,59$ US, en baisse de 6,97% depuis l'ouverture des marchés.

Tout ça après que Musk eut envoyé plusieurs tweets dimanche déclarant que Tesla faisait banqueroute.

«Tellement ruinée, vous ne pouvez pas y croire», a-t-il tweeté.

«Tesla fait banqueroute
Palo Alto, Californie, 1er avril, 2018 -- Malgré d'intenses efforts pour amasser de l'argent, dont une dernière vente de masse de dernière minute d'oeufs de Pâques, nous sommes tristes d'annoncer que Tesla était complètement et totalement ruinée. Tellement ruinée, vous ne pouvez pas y croire»

«Il y a plusieurs chapitres de faillite et, comme les critiques l'ont si bien remarqué, Tesla les a *tous*, incluant le chapitre et demi (le pire).

Musk a même envoyé une photo le montrant inconscient à côté de bouteilles de «Teslaquilla».

Elon a été trouvé inconscient accoté sur une Tesla Model 3, entouré de «Teslaquilla», des traces de larmes séchées encore visibles sur ses joues.

Ceci n'est pas une déclaration portant vers l'avenir, parce que, évidemment, quel est le but?

Joyeux nouveau mois!

La blague se présente comme une des plus coûteuses de l'histoire: Telsa a perdu quelque 3 milliards $ en valeur mardi matin.

Cette blague aurait été beaucoup plus drôle (et beaucoup moins épeurante pour les investisseurs de Tesla) si elle n'était pas arrivée au milieu d'une discussion publique à savoir si Tesla risque véritablement la faillite.

«Tesla, sans aucun doute, est sur le point de la faillite», a écrit John Thompson, agent d'investissement en chef de Vilas Capital Management, dans une note aux investisseurs le mois dernier, comme cité par Fortune magazine.

Thompson prédit que l'action de la compagnie s'effondrera dans les trois à six prochains mois, dû à la faible demande pour ses véhicules Model S et X, et à des problèmes de livraisons avec le Model 3.

Et il n'est pas le seul à avoir la frousse. L'action de Tesla a déjà plongé de 22% en mars, a noté Bloomberg, avant donc le canular.

L'agence de notation Moody's a descendu sa cote d'appréciation de Tesla la semaine dernière, et a soutenu que la compagnie pourrait avoir besoin de trouver un extra 2 milliards $ pour continuer d'opérer.

Cette baisse est survenue après qu'un des véhicules du fabricant automobile eut causé un accident mortel en Californie, lui occasionnant beaucoup de mauvaise presse.

Tesla a déclaré sur son blogue la semaine dernière que son véhicule était sur «Autopilot» au moment de l'accident, une fonction de conduite automatique partielle, qui peut changer de voie et se stationner sans l'aide d'un chauffeur.

Sans doute que la blague de Musk devait être un signal qu'il n'est pas préoccupé par une faillite potentielle de Tesla, et donc que personne ne devrait l'être non plus. Mais les chiffres d'aujourd'hui montrent que le canular a eu un effet d'arroseur arrosé, amenant même davantage d'attention sur les problèmes financiers de la compagnie.

Une analyse du USA Today, publiée lundi, compare même Musk à John DeLorean, le fabricant derrière la DoLorean de Retour vers le futur, qui a fait faillite dans les années 1980.

Probablement pas la blague que Musk espérait.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Canada a été traduit de l'anglais.

À voir aussi: