NOUVELLES
02/04/2018 20:12 EDT | Actualisé 03/04/2018 15:34 EDT

Comment fonctionnera le système national d'alertes au public?

Les Canadiens n'auront bientôt qu'à consulter leur téléphone mobile.

PC/Jonathan Hayward
L'alerte aurait pu être déclenchée lors de l'incendie de Fort McMurray, par exemple.

Les Canadiens voulant être à l'affût des situations d'urgence publiques n'auront bientôt qu'à consulter leur téléphone mobile.

Plus tard cette semaine, les fournisseurs de sans-fil deviendront partie prenante du Système national d'alertes au public et seront la courroie de transmission des situations d'urgence pour les usagers de leurs réseaux. Voici un aperçu du fonctionnement prévu du système:

De quoi est-il question?

Le Système national d'alertes au public, mieux connu sous le nom d'En alerte, est un service conçu pour transmettre des avertissements d'urgence aux Canadiens. Par le passé, le système relayait ces messages sur les réseaux de télévision et de radio, mais les réseaux sans-fil seront inclus à partir de vendredi. Les clients des principaux fournisseurs canadiens en télécommunications ont probablement reçu des messages textes concernant le service dans les dernières semaines, alors que le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) a donné le mandat aux fournisseurs d'envoyer à tout le moins un message d'explications chaque année pour les deux prochaines années.

Comment le système fonctionne-t-il?

Lorsqu'une situation d'urgence prend forme, un agent du gouvernement (par exemple, un responsable provincial ou territorial de la gestion des urgences, ou Environnement et Changement climatique Canada) enverra une alerte au Système d'agrégation et de dissémination national d'alertes (ADNA), qui est géré par la société mère de MétéoMédia, Pelmerex. Le système transmettra ensuite l'alerte aux diffuseurs et aux entreprises de sans-fil. Selon le site internet d'En alerte (enalerte.ca), les fournisseurs de services sans fil relayeront seulement les messages pour des situations présentant un risque pour la vie. Le site internet d'En alerte affirme qu'il n'y aura pas de collecte d'informations sur des usagers, sur leurs appareils mobiles ou sur l'endroit où ils se trouvent lorsqu'une alerte est envoyée.

Qu'est-ce que cela signifie?

Dans les cas de situations d'urgence, les autorités seront en mesure d'envoyer une alerte au niveau local qui se traduira automatiquement sur les téléphones compatibles sur un réseau LTE par une alarme sonore et un message texte bilingue prévenant de la situation en question. L'alarme sonore de type sirène est la même qui accompagne présentement les alertes à la radio et à la télévision. Le site d'En alerte précise que les usagers ne seront pas facturés pour les messages textes d'alertes.

Quelles situations pourraient entraîner une alerte, et y a-t-il des frontières géographiques en jeu?

Le site internet d'En alerte affirme que les alertes envoyées sur les appareils mobiles seront "géolocalisées", signifiant qu'elles seront seulement envoyées aux gens qui seraient probablement touchés par la situation d'urgence. Le site présente une liste de scénarios qui pourraient entraîner un avis d'urgence. Les catégories générales sont: incendie (comme des incendies industriels ou des incendies de forêt incontrôlés), catastrophe naturelle (incluant les tremblements de terre et les conditions météorologiques graves), risque biochimique (une contamination de l'eau potable par exemple), menace terroriste, ou crise civile (comme un danger lié à un animal ou une alerte Amber pour la disparition d'un enfant). Des alertes pourraient aussi être transmises s'il y a perturbation ou interruption des services 911.

Est-ce que je peux me retirer du service?

Non. Le CRTC a déjà déterminé que les alertes étaient trop importantes pour être facultatives, écartant les préférences de fournisseurs sans-fil pour une clause d'exclusion. Néanmoins, les gens voulant éviter le son strident de l'alarme à certaines heures auront le moyen de le faire. Si le téléphone intelligent est éteint, il ne peut pas être activé par une alarme. Aussi, si le téléphone intelligent est mis en mode silencieux, il n'y aura pas d'alerte sonore.

Est-ce que cela veut dire que je commencerai à obtenir des alertes sur mon téléphone dès vendredi?

Tandis qu'un large éventail de modèles populaires de téléphones sont compatibles avec le programme, les fournisseurs sans-fil ont publié des listes d'appareils qui recevront les alertes sur leurs réseaux. Les clients peuvent consulter les informations concernant leur téléphone et le programme sur enalerte.ca.

Est-ce que je serai en mesure de voir le système en action sur mon téléphone?

Oui. Le CRTC a indiqué que les fournisseurs sans-fil effectueront un test du système durant la semaine du 6 mai. Les détails n'ont pas encore été dévoilés.