NOUVELLES
29/03/2018 17:48 EDT | Actualisé 29/03/2018 17:48 EDT

Un premier cas de gonorrhée super résistante au monde

«C'est la première fois qu'un cas présente une résistance aussi élevée.»

BSIP/UIG via Getty Images

Un homme du Royaume-Uni a contracté une souche de gonorrhée considérée comme le premier cas résistant aux traitements antibiotiques.

Public Health England (PHE) a indiqué que le patient avait une partenaire féminine régulière, mais qu'il avait contracté l'infection causée par la bactérie Neisseria gonorrhoeae lors d'une relation en Asie du Sud-Est.

Il a suivi un traitement au début de 2018, mais les tentatives pour se débarrasser de l'infection sexuellement transmissible avec les traitements recommandés - une combinaison d'antibiotiques azithromycine et ceftriaxone - ont échoué.

"Nous enquêtons sur un cas de gonorrhée qui a été contracté à l'étranger et qui est très résistant aux traitements recommandés", a déclaré le Dr Gwenda Hughes, chef de la section IST de PHE.

"C'est la première fois qu'un cas présente une résistance aussi élevée à ces deux médicaments et à la plupart des autres antibiotiques couramment utilisés."

Une analyse du cas de PHE note qu'il s'agit du "premier rapport global" de l'infection résistant aux deux antibiotiques.

La gonorrhée peut conduire à l'infertilité si elle n'est pas traitée, ou la septicémie dans de rares cas et est connue pour causer des symptômes, y compris une décharge inhabituelle de l'organe sexuel et une inflammation.

La partenaire britannique de l'homme a été testée négative pour l'infection, selon le rapport de PHE.

Ce texte initialement publié sur le HuffPost Royaume-Uni a été traduit de l'anglais.