NOUVELLES
29/03/2018 12:33 EDT | Actualisé 29/03/2018 16:38 EDT

Malala Yousafzaï est de retour au Pakistan

Elle a reçu le prix Nobel de la paix en 2014.

La lauréate du prix Nobel de la paix Malala Yousafzaï est rentrée au Pakistan, jeudi, pour la première fois depuis que des talibans ont essayé de la tuer pour l'empêcher de militer en faveur de l'éducation des filles.

Durant une allocution prononcée dans le bureau du premier ministre pakistanais, elle a confié avoir souvent eu envie de revenir à Islamabad lorsqu'elle se promenait à travers le monde pour promouvoir son message.

"Pendant les cinq dernières années, chaque fois que je voyageais à l'étranger, je rêvais de pouvoir revenir dans mon pays, a-t-elle révélé, provoquant les applaudissements de l'audience. Finalement, je suis là."

En tenant ses propos, la jeune femme âgée de 20 ans, généralement si calme et sûre d'elle, a perdu contenance, plongeant son visage entre ses mains pour cacher ses larmes. Mais le courage qui a fait sa renommée est rapidement revenu et, après avoir pris une profonde inspiration et essuyé ses pleurs, Malala a recommencé son discours.

La jeune militante est arrivée au Pakistan jeudi en compagnie de ses parents et de plusieurs gardes du corps. Les détails de son arrivée et de son séjour, qui devrait durer jusqu'à lundi, ont été gardés secrets.

En octobre 2012, Malala avait été blessée à la tête après qu'un taliban eut fait feu sur elle dans le véhicule scolaire où elle se trouvait. Alors âgée de 14 ans, la jeune fille avait été prise pour cible parce qu'elle militait pour l'éducation dans son village, Mingora.

Depuis l'attaque, Malala, qui étudie actuellement à la prestigieuse université Oxford, a créé le fonds qui porte son nom et qui a, selon elle, investi six millions de dollars dans des écoles ainsi que pour l'achat de livres et d'uniformes.

En 2014, elle est devenue la plus jeune lauréate du prix Nobel de la paix.