BIEN-ÊTRE
27/03/2018 11:53 EDT | Actualisé 27/03/2018 12:26 EDT

Les canards de bain sont des nids à bactéries

Dans quatre cas sur cinq, le liquide qui s'échappe de ces animaux marins contient des bactéries potentiellement pathogènes.

TWITTER/EAWAGRESEARCH

Le petit canard jaune qui trône dans votre salle de bain n'est peut-être pas aussi inoffensif qu'il ne paraît. Une étude réalisée par des chercheurs suisses et américains a établi que les jouets de bain en plastique qui peuvent faire gicler de l'eau contiennent une pléthore de bactéries.

Les chercheurs de l'Université de l'Illinois et de l'Institut fédéral suisse des sciences et technologies de l'eau ont comptabilisé et répertorié les bactéries qui prolifèrent à l'intérieur de ces jouets.

Le résultat est inquiétant: dans quatre cas sur cinq, le liquide qui s'échappe de ces animaux marins contient des bactéries potentiellement pathogènes.

Parmi les germes identifiés se trouvent des légionelles et "des bactéries très résistantes de l'espèce Pseudomonas aeruginosa, connues pour causer de nombreuses maladies nosocomiales".

Les résultats de cette étude ont été publiés mardi dans la revue "Biofilms and Microbiomes".

Bien que plusieurs parents se doutaient que ces jouets de bain représentent un risque potentiel pour la santé de leurs chérubins, il s'agit de l'une des études les plus poussées sur le sujet.

Entre 5 et 75 millions de cellules de biofilms bactériens et fongiques ont été trouvés sur chaque centimètre carré de surface située à l'intérieur des petits canards jaunes placés dans des salles de bain.

Les scientifiques ont établi que le caoutchouc qui compose les jouets de bain nourrit ce développement bactérien, puisqu'il est "souvent composé de polymères de qualité inférieure qui libère de grandes quantités de carbone organique".

Une solution évoquée par les chercheurs serait donc de durcir la réglementation sur les polymères utilisés dans la fabrication des canards.