DIVERTISSEMENT
27/03/2018 12:11 EDT | Actualisé 27/03/2018 15:43 EDT

Heineken retire une pub qualifiée de «terriblement raciste» par Chance The Rapper

«Je crois que certaines compagnies sortent des pubs visiblement racistes pour obtenir davantage de visionnements.»

Le brasseur néerlandais Heineken a reconnu avoir «manqué la cible» avec une nouvelle publicité que Chance the Rapper a critiquée comme étant «terriblement raciste», et l'a retirée des ondes et de YouTube.

La publicité de Heineken Light montre un barman faisant glisser une bouteille sur le bar, devant plusieurs personnes à la peau noire, jusqu'à une femme à la peau pâle, avec le slogan Sometimes, lighter is better qui s'affiche à l'écran. Un slogan qu'on peut traduire par «Parfois, plus léger, c'est mieux», mais aussi par «Parfois, plus pâle, c'est mieux».

«Malgré que nous pensons que la publicité fait référence à notre bière Heineken légère, nous avons manqué la cible, nous prenons la rétroaction à coeur et utiliserons ceci pour influencer nos prochaines campagnes», a déclaré à Newsweek un porte-parole de Heineken, vantant l'histoire du marketing diversifié de la compagnie. Les publicités ont été retirées de la télévision et de YouTube aux États-Unis, rapporte NBC News.

Chance the Rapper a attiré l'attention sur la campagne dimanche soir.

«Je crois que certaines compagnies sortent des pubs visiblement racistes pour obtenir davantage de visionnements. Et cette merde raciste/bidon alors je ne devrais pas aider en publiant là-dessus. Mais je dois dire toutefois, la publicité "Parfois, plus pâle c'est mieux" de Heineken est terriblement raciste oh mon dieu», a-t-il gazouillé.

Le musicien de Chicago a toutefois refusé d'appeler au boycottage de la bière, mais était seulement de parler de «à quel point ce genre de choses arrive souvent».

«Je ne dis pas de les boycotter ou rien, je note simplement à quel point ça arrive souvent et je pense qu'il appâtent les clients et les utilisateurs de Twitter et les pigistes et tout. Comme je ne voulais pas gazouiller là-dessus tant que ça, mais c'est comme, comment ne pas le faire»

Chance en a rajouté lundi en soulignant que plusieurs publicitaires créent «délibérément» des annonces racistes «pour qu'on réagisse de façon excessive et qu'on gazouille dessus, et vous écrivez un article et vous gazouillez, et on dit tous le nom de leur marque 50 fois».

L'actrice Gabrielle Union a aussi donné son point de vue:

L'an dernier, Heineken a réalisé une expérience sociale pour déterminer si les gens avec des points de vue politiques opposés pouvaient trouver un terrain d'entente. La vidéo du résultat, qui n'est pas une mise en scène, a assuré la compagnie, a fait partie de la campagne du brasseur intitulée «Worlds apart» (mondes séparés) au Royaume-Uni, qu'on peut écouter ci-dessous (en anglais):