NOUVELLES
26/03/2018 15:23 EDT | Actualisé 26/03/2018 15:28 EDT

Une survivante de la fusillade en Floride apparaît sur une photo truquée

Une photo truquée qui montre Emma Gonzalez en train de déchirer la Constitution américaine.

Une animation et une photo truquée qui semblent montrer l'une des survivantes de la fusillade dans une école secondaire de la Floride en train de déchirer la Constitution américaine se sont répandues comme une traînée de poudre sur les réseaux sociaux, dans les dernières heures.

L'image d'Emma Gonzalez a été trafiquée à partir d'une photo qui apparaissait dans le magazine «Teen Vogue» du 23 mars, sur laquelle elle déchirait une cible de tir en papier.

Les responsables de la publication ont signalé sur Twitter qu'il s'agissait d'une fausse photo.

L'animation et la photo, ainsi que des articles sur le sujet, ont été partagés près de 70 000 fois sur les réseaux sociaux.

Les défenseurs des droits en matière d'armes à feu ont utilisé cette image afin de démontrer que les militants pour un meilleur contrôle des armes allaient trop loin. Ces derniers ont exprimé leur colère face à la prolifération de cette photo truquée.

La jeune Emma Gonzalez a livré un discours avec d'autres élèves de l'école de Parkland, en Floride, à une grande manifestation qui a eu lieu samedi à Washington pour réclamer un meilleur contrôle des armes à feu. Son discours a été largement partagé sur les réseaux sociaux.