NOUVELLES
26/03/2018 23:20 EDT | Actualisé 26/03/2018 23:20 EDT

Russell Martin prèfère ne pas se mouiller sur le retour du baseball à Montréal

«C'est complexe comme situation.»

Russell Martin durant le match préparatoire des Blue Jays au Stade olympique.
David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images
Russell Martin durant le match préparatoire des Blue Jays au Stade olympique.

Russell Martin souhaite évidemment un retour du Baseball majeur à Montréal. Mais il a préféré ne pas se mouiller lorsque questionné sur le sujet à quelques heures du premier de deux matchs préparatoires entre les Blue Jays de Toronto et les Cardinals de St. Louis, lundi.

«C'est complexe comme situation, a-t-il dit à l'imposant contingent médiatique. Le fait qu'il y ait moins de billets vendus, je ne sais pas si c'est ce qui va changer quoi que ce soit. Même si ça avait été salle comble, je ne sais pas si ça changerait de quoi non plus. C'est une grosse business le baseball. Ce sont des questions pour (le commissaire) Robert Manfred: il en sait beaucoup plus que moi. En tant que Montréalais, j'aimerais ça avoir un club ici un jour.

«Je ne sais pas si le fait qu'on ait une mairesse et que ce ne soit pas une priorité pour elle... je ne sais pas si ça change quelque chose., Mais c'est sûr que ça aide si le maire est impliqué, a-t-il ajouté. C'est certain que le fait qu'on joue ici, ça peut aider un peu. Il y a quand même du monde qui va venir, même si les matchs ont lieu un lundi et un mardi. Il ne faut pas perdre espoir, mais je ne peux pas en parler plus que ça, je ne suis pas plus au courant que ça.»

Il admet que la question lui est souvent posée par ses propres coéquipiers.

David Kirouac/Icon Sportswire via Getty Images)
Russell Martin

«Pas plus tard qu'aujourd'hui, les gars me demandaient si Montréal retrouverait son équipe. J'aimerais tellement avoir la réponse à cette question. Il y avait une équipe avant, alors sûrement qu'il pourrait y en avoir une de nouveau. Mais ce n'est pas ma décision. Que les partisans assistent aux matchs préparatoires, ça ne peut qu'aider le dossier.»

Martin n'a pas manqué de souligné que si le baseball devait revenir à Montréal, il aimerait être impliqué. Mais il n'a pas pour le moment pensé à une autre sorte d'implication, comme avec la Ligue Can-Am ou encore la Ligue de baseball élite du Québec.

«Pour le moment, je n'ai pas pensé à ça. Je vais essayer de finir ma carrière en force, quand le moment viendra, ce seront des idées que j'explorerai. Mais je suis concentré sur les Jays et ma préparation pour la prochaine saison.»

Des Jays améliorés

Martin a l'esprit tourné vers la saison 2018 et il estime que les Blue Jays auront les atouts nécessaires pour livrer bataille aux Yankees ou aux Red Sox.

«Notre enclos est vraiment amélioré cette saison, a-t-il noté. On a ajouté John Axford, Seung-Hwan Oh, Tyler Clippard. On avait déjà Ryan Tepera, Roberto Osuna, Danny Barnes, Aaron Loup et j'en passe. Il ne faut pas oublier que l'an dernier, on a perdu Aaron Sanchez pour toute la saison. Avec ces gars-là, on a un bien meilleur club. On a aussi ajouté de la vitesse dans le champ, avec Randal Grichuk, Curtis Granderson, Yangervis Solarte, Aledmys Diaz à l'arrêt-court. On a plus de profondeur, tu en as besoin sur 162 matchs.»

Les Jays auront d'ailleurs un avant-goût de ce qu'auront à offrir les Yankees dès jeudi, alors que les deux équipes lanceront leur saison avec une série de quatre rencontres au Rogers Centre.

Galerie photoLe passage des Blue Jays au Stade olympique (2018) Voyez les images