DIVERTISSEMENT
26/03/2018 08:28 EDT | Actualisé 26/03/2018 11:18 EDT

La plus grande performance de l'histoire de «La Voix»?

Leur coach a vite regretté de les avoir mises en compétition...

Instagram/lavoixtva

On nous promettait un grand moment d'émotion à La Voix et nous l'avons eu, dimanche soir.

La production avait évidemment gardé le meilleur pour la fin, lorsque Yama Laurent et Kelly Bado, de l'équipe de Garou, ont repris l'intemporelle Let It Be des Beatles.

Déjà, lors des répétitions, Nanette Workman ne pouvait retenir ses larmes devant le talent immense des deux interprètes.

Le duel a par la suite laissé la totalité des coachs et mentors sans voix et émus jusqu'aux larmes.

Éric Lapointe, Alex Nevsky et Lara Fabian n'ont d'ailleurs pu départager les deux chanteuses. Même chose pour Nanette Workman, qui venait de vivre un autre grand moment d'émotion. Kevin Parent s'est même dirigé à un certain moment vers la chanteuse pour la serrer dans ses bras.

C'est donc Garou qui a eu la tâche ingrate de faire ce choix déchirant. Et il a finalement opté pour la voix plus grande que nature de Yama.

Sans surprise, les trois autres coachs ont aussitôt sauté sur l'occasion pour tenter d'amener Kelly dans leur équipe.

La jeune femme originaire de la Côte d'Ivoire a finalement opté pour l'équipe de Lara Fabian.

À voir également :