NOUVELLES
25/03/2018 17:40 EDT | Actualisé 25/03/2018 17:47 EDT

La défense anti-aérienne saoudienne intercepte un missile au-dessus de Riyad

Des témoins ont fait état d'explosions sourdes et d'éclairs de lumière dans le ciel.

Mohamed Noureldin / EyeEm via Getty Images

La défense anti-aérienne saoudienne a intercepté un missile dimanche soir au-dessus de la capitale, Ryad, selon un média public, dans une attaque présumée des rebelles Houthis coïncidant avec le troisième anniversaire du début de l'intervention d'une coalition menée par l'Arabie saoudite au Yémen.

Des témoins ont fait état d'explosions sourdes et d'éclairs de lumière dans le ciel, mais il n'était pas fait état de victimes dans l'immédiat.

"La défense anti-aérienne saoudienne a intercepté un missile au nord-est de Ryad", a indiqué la chaîne publique d'information Al-Akhbariya.

Les rebelles Houthis ont tiré depuis novembre plusieurs missiles sur l'Arabie saoudite, qui ont tous été interceptés.

L'Arabie saoudite et les Etats-Unis ne cessent d'accuser Téhéran de fournir des armes, notamment des missiles, aux rebelles Houthis qui contrôlent la capitale yéménite Sanaa depuis septembre 2014.

Téhéran dément, mais un rapport d'experts de l'ONU a conclu en janvier que l'Iran avait violé l'embargo sur les armes de l'ONU au Yémen en laissant les rebelles s'approvisionner en drones et missiles balistiques.

Depuis mars 2015, la coalition sous commandement saoudien qui intervient militairement au Yémen mène des opérations, principalement des raids aériens, contre les rebelles Houthis.

En trois ans, le conflit au Yémen a fait plus de 9 200 morts, près de 53 000 blessés et provoqué la "pire crise humanitaire du monde", selon l'ONU.