Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Manifestation contre l'ouverture «tardive» de la piste du pont Jacques-Cartier

La piste sera ouverte le 15 avril.

Des cyclistes et des piétons ont manifesté samedi pour dénoncer "l'ouverture tardive" de la piste multifonctionnelle et du trottoir du pont Jacques-Cartier, qui relie l'île de Montréal à la Rive-Sud, et pour réclamer son ouverture à l'année.

La piste cyclable peut habituellement être empruntée en mars, a soutenu l'Association des piétons et cyclistes du pont Jacques-Cartier (APC-PJC).

Jeudi, les responsables de l'infrastructure fédérale ont annoncé que la piste sera ouverte dès le 15 avril.

Le président du regroupement, François Démontagne, a estimé en entrevue téléphonique avec La Presse canadienne que les gestionnaires du pont ressentent visiblement de la pression.

Selon lui, des employés travaillaient samedi sur des garde-corps

à côté des manifestants, "ce qui ne s'était jamais fait la fin de semaine". La piste est censée rouvrir une fois ces travaux terminés, a-t-il expliqué.

Les manifestants souhaitent que la piste multifonctionnelle soit ouverte de façon permanente.

Des tests de déneigement ont été menés cet hiver, un geste "apprécié" par l'APC-PJC.

Selon l'association, les piétons et les cyclistes sont traités de façon "discriminatoire et contraire aux politiques du gouvernement fédéral visant à réduire les gaz à effet de serre et de promouvoir la vie active".

Une ouverture de la piste à l'année contribuerait selon lui à rejoindre ces objectifs.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.