DIVERTISSEMENT
23/03/2018 13:09 EDT | Actualisé 23/03/2018 13:18 EDT

L’Orchestre symphonique de Montréal au contact des Premières Nations du Québec

Les communautés autochtones feront partie intégrante de la nouvelle saison de l'OSM.

Antoine Saito via Facebook/Orchestre symphonique de Montréal

Pour son avant-dernière saison à l'Orchestre symphonique de Montréal (OSM), le maestro Kent Nagano présentera en ouverture Le sacre du printemps de Stravinsky et le Boléro de Ravel, ainsi que Chaakapesh, le périple du fripon du Canadien Matthew Ricketts, un opéra inspiré d'une légende Cris.

Les communautés autochtones feront d'ailleurs partie intégrante de cette nouvelle saison puisque l'orchestre entamera plusieurs visites chez trois Premières Nations (les Cris, les Inuits, les Innus) à travers six escales jusqu'au Grand Nord québécois.

Une deuxième tournée sera organisée, cette fois dans les grandes capitales européennes, allant de Paris à Vienne en passant par Bruxelles, Berlin ou Cracovie. En parallèle à Montréal, la saison sera rythmée par plusieurs événements incontournables tels «Les Rendez-vous Mozart» prévus en avril 2019.

Bach, Strauss, Handel et Berlioz

De la grande musique sacrée avec la Messe en si mineur de Jean-Sébastien Bach. Suivront Les planètes de Holst, Une symphonie alpestre de Strauss, la Symphonie no 4 de Mahler et Siddhartha de Claude Vivier, œuvre inspirée du livre de Hermann Hesse s'attardant sur le voyage spirituel d'un jeune homme à la recherche de l'illumination.

En plus des films muets projetés dans le cadre de la semaine Brahms, Les Lumières de la ville de Charlie Chaplin et Nosferatu le vampire, l'OSM proposera d'accompagner la trame musicale de The Artist, oscar du meilleur film en 2012. Le temps des fêtes verra le retour de Fred Pellerin avec dans sa valise un 4e conte inédit (Les jours de la semelle) mettant toujours en vedette les personnages colorés du célèbre village de Saint-Élie-de-Caxton. L'orchestre proposera également le classique Le Messie de Handel sous la direction de Paul McCreesh

La saison se terminera avec une soirée entièrement dédiée au compositeur français Berlioz afin de souligner le 150e anniversaire de sa mort. Au programme, la Symphonie fantastiqueet Lélio ou le retour à la vie, deux pièces musicales rarement présentées dans la même foulée. C'est l'acteur français Lambert Wilson qui incarnera sur scène le personnage de Lélio.

À voir également :