POLITIQUE
23/03/2018 07:47 EDT | Actualisé 23/03/2018 08:34 EDT

Lisette Lapointe est de retour au Parti québécois

Elle avait claqué la porte du parti en 2011.

PC

L'ancienne députée Lisette Lapointe annonce sur son compte Twitter son retour au Parti québécois (PQ) qu'elle avait quitté avec fracas en juin 2011.

Mme Lapointe, qui était l'épouse de l'ancien premier ministre Jacques Parizeau, écrit qu'elle est très heureuse de rentrer au PQ, sur les traces, entre autres, de Jean-Martin Aussant, candidat à l'investiture péquiste dans la circonscription de Pointe-aux-Trembles.

Dans son message, elle n'annonce rien sur ses projets d'avenir avec le PQ. Cependant, des sources affirment qu'elle jouera un rôle au Parti québécois dans les dossiers qui concernent les aînés et qu'une annonce à cet effet sera faite en fin de matinée, vendredi, par le chef péquiste, Jean-François Lisée.

Lors de la conférence de presse qui aura lieu à la permanence du Parti québécois à Montréal, M. Lisée sera accompagné du porte-parole pour les aînés et en matière de lutte contre l'intimidation et la maltraitance, Harold LeBel, député de Rimouski.

Lisette Lapointe, qui est âgée de 74 ans, a été élue députée de Crémazie pour le Parti québécois aux élections générales de 2007 et à celles de 2008.

La crise interne qui a secoué le PQ l'a menée à sa démission du parti en 2011, en compagnie des députés Pierre Curzi et Louise Beaudoin. Elle a siégé comme députée indépendante à l'Assemblée nationale jusqu'à son retrait de la politique provinciale, en 2012.

Elle a ensuite milité pour le parti indépendantiste Option nationale, dirigé il y a quelques années par Jean-Martin Aussant. Option nationale a récemment fusionné avec Québec solidaire (QS).

Lisette Lapointe a ensuite été mairesse de Saint-Adolphe-d'Howard, dans les Laurentides.

📣 NOUVEAUTÉ
Vous ne voulez rien manquer de la campagne électorale à venir?

Cliquez ici pour devenir membre de notre groupe
«Québec 2018: les élections provinciales»!