NOUVELLES
23/03/2018 15:35 EDT | Actualisé 23/03/2018 16:27 EDT

L'Espagne émet des mandats d'arrêt internationaux contre six indépendantistes catalans

Dont l'ancien président Carles Puigdemont.

EFE

Un juge espagnol a émis vendredi des mandats d'arrêt européens et internationaux contre six dirigeants indépendantistes pour leur rôle dans la tentative de sécession de la Catalogne, dont l'ancien président Carles Puigdemont, a annoncé la Cour suprême à Madrid.

Le juge qui instruit l'affaire a décidé de réactiver les mandats d'arrêt contre M. Puigdemont et quatre (bien quatre) de ses anciens ministres qui s'étaient exilés en Belgique, a annoncé le tribunal.

Il a également lancé un mandat d'arrêt européen et international contre Marta Rovira, qui a refusé de se présenter devant lui vendredi et a annoncé qu'elle quittait l'Espagne. Elle serait en Suisse selon des médias espagnols.

Le même juge d'instruction avait retiré le 5 décembre les cinq premiers mandats d'arrêt, craignant que la justice belge chargée de les exécuter ne retienne pas les mêmes motifs d'inculpation que lui, ce qui affaiblirait son dossier.

Au total le juge Pablo Llarena a inculpé formellement vendredi 13 dirigeants indépendantistes pour "rébellion", une infraction passible de 30 ans de prison. Il a écroué cinq d'entre eux, quatre sont déjà en prison préventive depuis des mois.

Deux des mandats d'arrêt visent des inculpés pour désobéissance et malversation.

VOIR AUSSI: